Sport, Genre et Vêtement Sportif : une histoire culturelle du paraître vestimentaire (fin XIXe siècle – début des années 1970)

par Sandrine Jamain-Samson

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Thierry Terret.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Longtemps ignorés par les historiens, les vêtements sont depuis une trentaine d’années devenus des témoins pertinents pour analyser le fonctionnement de la société. Témoins des « pratiques collectives comme des calculs personnels des individus » (Deslandres, 1993), ils offrent notamment un point de vue inédit pour étudier les relations entre les individus, en particulier, les rapports sociaux de sexe. Placé dans le contexte des pratiques sportives, ce travail propose une lecture originale de l’histoire du sport et du genre, en retraçant l’histoire des vêtements sportifs depuis les prémices des sports modernes à la fin du XIXe siècle, jusqu’à la « massification » des pratiques à l’aube des années 1970. De l’aspect technique et fonctionnel aux fonctions symboliques et représentatives, en passant par le versant économique à travers le développement d’un marché du vêtement sportif, cette histoire montre la pénétration progressive du vêtement sportif dans la société française et son utilisation différenciée en fonction du sexe des individus. Au carrefour des préoccupations sportives, morales, esthétiques, hygiéniques et industrielles, le vêtement sportif mêle exigences techniques et normes socio-culturelles. La quête de performance, mais aussi la spectacularisation croissante du sport, la modernisation de l’industrie textile et les mutations des rapports hommes-femmes expliquent près d’un siècle de transformations vestimentaires

  • Titre traduit

    Sport, gender and sportswear : a cultural history of the visual effect of dress (from the end of the 19th century to the seventies


  • Résumé

    Dress has often been ignored by historians. Since the last thirty years, nevertheless, it has become relevant evidence for a better understanding the society. Evidence both for “collective applications and personal evaluations of individuals” (Deslandres, 1993), it gives rise to an entirely new point of view when studying the relationship between individuals, especially in gender issue. This study, which deals with sport competition, represents an original way of writing the history of sport and of the gender issue by analyzing the development of sportswear between the beginnings of modern sport at the end of the 19th century and the early seventies, when it became a “mass activity”. It shows how sportswear has progressively been adopted in French society by studying its various technical and functional aspects, symbolical dress status functions, and the economic development of a sportswear market. Involving moral, aesthetic, hygienic, commercial and sport considerations, sportswear is a strange mixture of technical requirements and socio-cultural norms. Changes have taken place in sportswear, only if related to the growing media impact on sporting events, the modernisation of the textile industry, to changes in the gender issue, and particularly to a new way of looking at the body of a female athlete

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (431, 379 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 404-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/72bis/1/3
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Education Lyon Croix-Rousse.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.