Facteurs musculaires associés à la performance en lancer : exploration par l'analyse des relations Force-Vitesse et Puissance-Vitesse

par Olivier Rambaud

Thèse de doctorat en Physiologie musculaire

Sous la direction de Muriel Bourdin.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Muscular factors associated to throwing performance : exploration by the analysis of Force-Velocity and Power-Velocity relationships


  • Résumé

    Ce travail de thèse avait pour objectif de i) valider une méthode de calcul de la force lors d’un exercice de développé couché à l’aide d’un capteur cinématique, ii) d’analyser les caractéristiques musculaires des membres supérieurs et inférieurs d’une population de lanceurs (disque, poids et marteau) et de les corréler à la performance en lancer, iii) proposer un protocole d’évaluation adapté aux disciplines de lancer. Une première étude a permis de valider une méthode de calcul permettant d’obtenir les paramètres musculaires des membres supérieurs. Les comparaisons des mesures de force calculées à partir du déplacement des charges soulevées à celles mesurées simultanément avec une plateforme de force ont confirmé l’importance de prendre en compte la masse des membres supérieurs dans le calcul de la force produite au cours du développé couché. Dans une deuxième étude, les qualités musculaires des membres supérieurs (puissance maximale, force et vitesse obtenues en développé couché) et inférieurs (puissance maximale, force et vitesse obtenues en demi squat et raideur musculotendineuse) ont été analysées dans un groupe de lanceurs de haut niveau (disque, poids et marteau). Quel que soit le type de lancer, les résultats mettent en évidence l’importance i) de la force associée à une raideur musculotendineuse élevée des membres inférieurs, et ii) de la puissance des membres supérieurs pour être performant en lancer. Dans une dernière étude, les mesures de force, vitesse et puissance réalisées sur bicyclette ergométrique ont été comparées à celles obtenues sous barre guidée. Bien que quantitativement différentes, les valeurs obtenues sur bicyclette ergométrique confirment les relations obtenues dans l’étude précédente. En accord avec l’analyse de cette étude et de l’étude précédente, un protocole d’évaluation est proposé. Ce dernier comporte, pour les membres inférieurs, un test de 1-RM (1 répétition maximale) en squat et un test de rebonds pour déterminer la raideur musculotendineuse. Pour les membres supérieurs, un test de puissance maximale en développé couché contre une charge unique (barre seule) est proposé

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (92 f..)
  • Annexes : Bibliogr. f. 79-91

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/67bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.