Évaluation des volumes lésionnels en IRM dans l'ischémie cérébrale clinique et expérimentale : rôle neuroprotecteur des récepteurs PPARs et marquage de la réponse inflammatoire post-ischémique à l'aide des USPIO sur un modèle murin

par Jean-Baptiste Pialat

Thèse de doctorat en Imagerie médicale

Sous la direction de Yves Berthezène.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L’évolution des volumes de diffusion de 42 patients après thrombolyse intraveineuse confirme le bénéfice de la recanalisation mais n’a montré de réversibilité que sur quelques lésions de petit volume. La cinétique observée comporte une augmentation au stade subaigüe qui régresse au temps tardif, liée aux processus oedémato-inflammatoires potentiellement délétères devant être évalué pour envisager le développement et le suivi de thérapeutique immuno-modulatrices. L’implication des récepteurs PPARs alpha et bêta dans la modulation inflammatoire cérébrale post-ischémique a été illustrée par la différence de volume en IRM 7T de souris mutées ou non pour les gènes de ces récepteurs. Le marquage des macrophages par les USPIO injectés par voie intraveineuse ouvre des perspectives intéressantes. L’observation de signaux au niveau et à distance de la lésion caractérise une réaction cérébrale générale, mais les processus d’arrivée, cellulaires ou non de ces particules restent à préciser.


  • Résumé

    Human study of diffusion volume of patients treated by Intravenous t-PA analysis emphasizes the effectiveness of recanalization as a predictive factor as a major predictive factor for better outcome based on final infarct size. The occurrence of multiple inflammatory processes and vasogenic edema, which causes a rise and fall in the time evolution of the lesion volume and leads to overestimation of day 1 abnormal diffusion. Experimental data validate high-resolution MRI for monitoring cerebral ischemic lesions, and confirm the neuroprotective role of PPARα and PPARβ in the brain. MR-tracking of phagocyte cells is feasible in mice, which may have critical therapeutic implications given the potential neurotoxicity of activated microglia/macrophages in central nervous system disorders. This technique could become a powerful tool for studying the molecular mechanisms that are ultimately responsible for the expansion of ischemic lesions in genetically engineered mice

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147-[25] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/39bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.