Physiopathologie de l'hypersensibilité intercritique aux odeurs dans la migraine

par Geneviève Demarquay

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Philippe Ryvlin et de Jean-Pierre Royet.

Soutenue en 2008

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse vise à préciser les mécanismes physiopathologiques de l’hypersensibilité intercritique aux odeurs décrite par les patients migraineux entre les crises. Notre première étude consiste à évaluer les capacités olfactives chez des patients migraineux pendant les périodes libres de crise grâce à l’utilisation de tests olfactifs. Ce travail montre que les patients migraineux hypersensibles aux odeurs présentent une altération du jugement hédonique, suggérant une modification du traitement de l’information olfactive au niveau du système nerveux central. L’objectif de notre seconde étude est d’explorer les régions cérébrales sous-tendant cette anomalie, en recherchant des anomalies des débits sanguins cérébraux au repos et lors de stimulations olfactives en tomographie par émission de positons (TEP). Nous observons chez les migraineux hypersensibles aux odeurs un hyperdébit localisé au niveau du cortex piriforme et du gyrus temporal antéro-supérieur gauches en condition de repos. Nous émettons l’hypothèse que le cortex piriforme joue un rôle important dans les modifications du jugement hédonique et dans l’activation du système trigémino-vasculaire chez les migraineux. Lors des stimulations olfactives, une perte de l’activation physiologique est observée dans différentes régions corticales et sous-corticales, notamment le locus coeruleus qui joue un rôle important dans la physiopathologie de la crise migraineuse. Notre troisième étude a pour objectif d’explorer la neurotransmission sérotoninergique chez les mêmes patients que ceux de l’étude précédente, grâce à la TEP au [18F]MPPF marquant sélectivement les récepteurs 5-HT1A. Aucune anomalie n’est retrouvée en période inter-critique, mais les quatre patients ayant présenté une crise de migraine déclenchée par les stimulations olfactives au cours de l’examen présentent des anomalies des récepteurs 5-HT1A au niveau pontique, suggérant l’implication de ces derniers dans les mécanismes conduisant au développement de la crise, possiblement via leur rôle neuromodulateur sur le système trigéminal


  • Résumé

    This thesis presents an original work that focuses on the pathophysiology of interictal olfactory hypersensitivity (OHS) in migraine patients. In the first study, we evaluate olfactory performances in migraineurs and control subjects and show that patients with OHS judge odours less pleasant than non-OHS patients and control subjects, suggesting an alteration of central olfactory processes. Our second study aims to determine brain areas involved in interictal OHS using a H215O-Positron Emission Tomography (PET) study. During both olfactory and non-olfactory stimulations, we observe an hyperperfusion localized in the left piriform cortex (PC) and anterior superior temporal gyrus in migraineurs with OHS compared to control subjects. We hypothesize that PC is particularly involved in the hedonic alteration observed in migraineurs with OHS between attacks and in activation of trigemino-vascular system in odour-triggered attacks. During olfactory stimulation, we observe a lack of normal activation in several cortical and sub-cortical areas, such as the right locus coeruleus. The aim of our third study is to evaluate brain serotonin distribution in the same subgroup of OHS migraineurs using PET with a selective 5-HT1A antagonist, the [18F]MPPF. No significant interictal [18F]MPPF BP change is observed between headache-free migraineurs and controls. Conversely, in four patients who present a migraine attack without aura during the PET study, analyses show a [18F]MPPF binding potential (BP) increase in the pontine raphe when compared to headache-free migraineurs and control subjects. These results highlight the role of 5HT1A receptors dependent neuromodulation in the pontine raphe nuclei during migraine attacks, possibly through their inhibitory descending projections on the trigeminal system

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (95 p.-[75] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 79-94

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2008/37bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.