Elimination de l’arsenic par coagulation floculation et électrocoagulation d’eaux faiblement minéralisées

par Virginie Pallier

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Geneviève Feuillade et de Jean-Claude Bollinger.

Soutenue en 2008

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'arsenic est omniprésent dans l'environnement : sa mobilisation entraîne une contamination des ressources en eaux et par conséquent une augmentation des risques pour la santé humaine. L'eau de boisson représentant la principale voie d'exposition aux formes inorganiques de l'arsenic, sa concentration maximale admissible dans l'eau potable a donc été réduite à 10 µg/L, nécessitant d'adapter les méthodes de dosage et de développer et optimiser des procédés de traitement. En fonction de la matrice de l'échantillon, l'As(III) est ici dosé par spectrométrie d'absorption atomique à génération d'hydrures ou par polarographie par redissolution cathodique à impulsions carrées. Les procédés de coagulation floculation avec le Fe(III) et d'électrocoagulation optimisés présentent une efficacité dépendante de la spéciation de l'arsenic, du pH, de la dose de traitement appliquée et de la présence de matière organique. Ces paramètres influencent les mécanismes réactionnels mis enjeu.

  • Titre traduit

    Removal of arsenic from water by coagulation flocculation and electrocoagulation : influence of the presence of organic matter


  • Résumé

    The mobilization of arsenic in the environment by naturally occurring processes results in source water contamination. While drinking water represents the main source of exposure to inorganic arsenic, this source water contamination increases the human health hazard. Thus, the maximum contaminant level of arsenic in drinking water was reduced to 10 µg/L and as a consequence new analytical methods and efficient and innovative arsenic removal processes have to be developed and optimized. Here As(III) was quantified by hydride generation atomic absorption spectrometry or by square wave cathodic stripping voltammetry depending on matrix composition. Both chemical and electrochemical processes as coagulation flocculation with Iron(III) salts and electrocoagulation, were optimized to remove arsenic. Their efficiency depends on arsenic speciation, pH, treatment dose and presence of organic matter. These parameters also control the arsenic removal mechanisms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.243-268

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.