Epidémiologie comparée de la Sclérose Latérale Amyotrophique en Limousin, Franc - Uruguay

par Juan Gil Yacobazzo

Thèse de doctorat en Biologie - Sciences - Santé. Médecine. Epidémiologie

Sous la direction de Philippe Couratier et de Carlos ketzoian.

Soutenue en 2008

à Limoges en cotutelle avec Montevideo, Uruguay .


  • Résumé

    La Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) est la plus fréquente des maladies du motoneurone chez l'adulte. Cette affection neurodégénérative touche à la fois les motoneurones périphériques localisés dans la corne antérieure de la moëlle épinière ou des noyaux moteurs du bulbe et les neurones moteurs centraux du cortex cérébrale. Sa physiopathologie est imparfaitement élucidée. L'existence de formes familiales dans 5 à 10 % des cas a permis de réaliser des modèles animaux sur lesquels sont évalués les molécules neuroprotectrices potentielles avant le passage à l'homme. Sur le plan clinique, l'évolution est progressive marquée par des paralysies extensives qui conduisent au décés dans des délais variables entre 2 et 5 ans. Le profil évolutif est hétérogène et il possible de déterminer schématiquement trois profils différents : des patients déclineurs rapides (environ 25 %) dont la médiane de survie est inférieure à 12 mois, des patients déclineurs lents avec une durée d'évolution supérieure à 5 ans (25 %) voire 10 ans (10 %) et enfin des patients avec un profil classique mais hétérogène avec une durée d'évolution moyenne de 36 mois. Cette variabilité évolutive ne permet pas en pratique clinique de prédire le pronostic à long terme même si des facteurs pronostiques sont bien identifiés. Ce travail de thèse, a été réalisé dans le cadre d'une cotutelle entre l'Université de Limoges et l'Université de la Républica en Uruguay. L'objectif majeur était de débuter des travaux collaboratifs de neuroépidémiologie comparée dans deux régions du globe distinctes : une région située dans les zones tempérées de l'hémisphère Nord et un pays localisé en zone subtropicale de l'hémisphère Sud. La recherche s'est déroulée sur une période de 3 ans avec un séjour pendant 1 an en France puis des séjours de 3 mois. Ce travail de recherche épidémiologique comporte 4 études publiées pour 2 d'entre elles et 2 en soumission dans les revues internationales. Le premier travail de recherche est focalisé sur l'étude de l'incidence de la SLA en Limousin depuis 10 ans. Le deuxième travail a comparé les données épidémiologiques de la SLA en Uruguay avec le centre de référence SLA situé au CHU de Limoges sur 2000-2004. Le troisième travail multicentrique a analysé les circonstances et les causes de décès de 302 patients suivis en France dans 16 centres experts en 2006-2007. Le quatrième travail a permis de compendre par un modèle multi-états le poids de certains facteurs pronostiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f..)
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : M2008310I
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.