Réception de la peinture française en Pologne au XVIIIe siècle

par Caroline Tureck

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michèle-Caroline Heck.

Soutenue en 2008

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à la réception de la peinture française en Pologne au XVIIIe siècle. Evoquer dans un premier temps le contexte historique est essentiel à la compréhension des rapports artistiques franco-polonais. Deux facteurs favorisent l'introduction du goût français en Pologne : l'approfondissement des relations diplomatiques entre les deux pays et l'internationalisation de la culture française, dès le XVIIe siècle. L'étude des acteurs et de leur personnalité permet ensuite de dégager les caractères et spécificités de la scène culturelle polonaise du XVIIIe siècle. La question des œuvres françaises en Pologne occupe le second temps de l'étude. L'analyse de deux collections polonaises, celles du roi de Pologne, Stanislas Auguste, et d'un historien d'art polonais, Stanislas Kostka Potocki, montre le choix et la place des peintures françaises dans ces collections. L'intérêt se porte enfin sur le rôle de la peinture française dans la création artistique polonaise du XVIIIe siècle, selon une double approche théorique et pratique. L'influence de la théorie de l'art française se mesure dans le projet de création d'une Académie des Beaux-Arts à Varsovie sous le règne de Stanislas Auguste. Les ateliers créés par les artistes français actifs en Pologne et la diffusion des peintures françaises participent aussi à la formation des peintres polonais. La peinture française est enfin au service de la Pologne. Elle peut être aussi utilisée à des des fins de propagande, agrémenter les résidences polonaises, ou encore servir de témoin de la société polonaise. L'idée de réception permet ainsi de cerner les formes et les enjeux de la peinture française en Pologne au XVIIIe siècle

  • Titre traduit

    Perception of French painting in the eighteenth century Poland


  • Résumé

    This thesis is devoted to the perception of French painting in the eighteenth century Poland. In order to understand the artistic links between France and Poland, it is essential to summarize the historical context of the period. Two factors promote the introduction of French taste in the eignteenth century Poland : stronger diplomatic relationship between the two countries and the internationalization of the French culture, since the seventeenth century. Studying the actors and their personality also helps us to highlight the specificities of the Polish cultural scene. The second part of this study is focused on the French painting in Poland. The analysis of two Polish collections - Stanislas August's and Stanislas Kostka Potocki's - shows the choice and position of the French paintings in these collections. The last part will determine what role the French painting plays in the eighteenth century polish Art production. French artistical theory partly influences the project of an Academy of Fine Arts in Varsaw during Stanislas August's reign. Polish painters are also used in Poland to show off the government's power, to decorate Polish residences, or to serve as a witness of the Polish society. The idea of perception determines therefore the forms and issues of the French painting in the eighteenth century Poland

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(433 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.