Le mécénat artistique de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière, duc et duchesse de Bourgogne : 1404-1424

par Delphine Jeannot

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Anne-Marie Legaré.

Soutenue en 2008

à Lille 3 .


  • Résumé

    C'est en France, plus particulièrement aux XIVe et XV siècles chez les Valois, que le mécénat princier connut un âge d'or. Jean de Berry, frère du roi Charles V, fut certainement un de ceux qui illustra ce phénomène avec le plus de faste. L'historiographie brossa par contre un tout autre portrait de son neveu, Jean sans Peur, en faisant de lui un fin politique, parfois manipulateur, loin du prince cultivé amateur d'art. Et pourtant, nous devons au mécénat du duc de Bourgogne quelques unes des plus belles réalisations artistiques de l'époque. La qualité des sources conservées, en particulier des inventaires après décès, nous ont permis de reconstituer les collections de manuscrits, tapisseries, peintures, pièces d'orfèvrerie et œuvres sculptées en possession de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière au moment de leur décès. Ce travail permet ainsi de mesurer la qualité de leur mécénat artistique jusqu'alors méconnu. Il en ressort en outre que l'œuvre d'art n'avait pas qu'une valeur esthétique mais aussi une réelle fonction politique en tant qu'outil de propagande notamment. La dernière fonction de l'art était évidemment économique puisque le mécénat du duc et de la duchesse de Bourgogne permettait de faire vivre un nombre assez important d'artisans, système que nous avons mis en lumière. Les différents points de cette recherche visent enfin à réhabiliter le rôle de la femme dans le mécénat princier à l'époque médiévale, en proposant une étude à part entière des collections de Marguerite de Bavière

  • Titre traduit

    The artistic patronage of John the Fearless and Margaret of Bavaria, duke and duchess of Burgondy (1404-1424)


  • Résumé

    In France, especially in the XIVth and XVth centuries with the Valois, the patronage knew a golden age. John of Berry, the brother of the king Charles V, was certainly one of those who illustrated this fact with the most splendour. On the contrary, the past historical studies brought us a very different portrait of his nephew, John the Fearless, who was depicted as a wise politician, sometimes a manipulator and was far from the cultivated prince who love art. Nevertheless, the artistic patronage of the duke of Borgondy gave us some of the most beautiful pieces of art from this time. Thanks to the quality of the remaining sources, in particular the inventories after the death, we have reconstructed the collections of manuscripts, paintings, tapestries, goldsmith artefacts and sculptures which were owned by John the Fearless and Margaret of Bavaria at the time of their death. So this work allows us to measure the quality of their artistic patronage until then underestimated. Moreover, we realize that the art was not only aesthetic but had also a real political function. The last role played by art was obviously economic because the artistic patronage of the duke and the duchess of Burgondy made it possible for quite numerous artists to survive, a system that we have stressed before. The avrious points of this research finally aim to rehabilitating the role of the woman in the artistic patronage of the Middle Ages by proposing a separate study of the collections or Margaret of Bavaria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (485, 322, 441, non paginé [ca 150] p. de pl. en coul.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 38-88 (vol. 2). Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 882-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 882-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 882-3
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 882-4
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-14-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-14-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-14-3
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-14-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3903
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.