"De furore Berserkico" : les guerriers-fauves dans la Scandinavie ancienne : de l'âge de Vendel aux Vikings

par Vincent Samson

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Stéphane Lebecq.

Soutenue en 2008

à Lille 3 .


  • Résumé

    L'auteur se propose d'établir l'historicité du phénomène des "guerriers-fauves", attesté dans la société scandinave ancienne du VIème au XIème siècle. L'expression "guerrier-fauve", empruntée à Georges Dumézil, correspond au terme norrois bersekr (plur. Berserkir). Dans les textes médiévaux, ce mot désigne un combattant d'une vigueur exceptionnelle, redouté pour ses accès de fureur irrépressibles (berserksgangr). D'après Snorri Sturluson, le comportement des guerriers-fauves repose sur les pouvoirs attribués dans la mythologie du Nord au dieu Odin. L'examen des sources écrites, corroboré par le témoignage du matériel archéologique, permet de relier cette tradition martiale aux croyances religieuses répandues dans les milieux aristocratiques. L'auteur aborde en premier lieu les questions étymologiques, avant d'étudier l'ensemble de la documentation historiographique, juridique et littéraire. La lecture critique du Haraldskvœđi ("Chant [en l'honneur] de Harald"), considéré comme une source primaire, revêt alors une importance particulière. L'enquête vise à produire une interprétation cohérente du phénomène, assez différente des stéréotypes répandus dans la littérature islandaise (où le guerrier-fauve se trouve fréquemment décrit comme un bandit de grands chemins) : la date de rédaction des premières sagas s'avère largement postérieure aux faits décrits. L'étude de l'iconographie germanique et de la documentation épigraphique vient confirmer les conclusions de cette analyse : le phénomène des berserkir s'inscrit dans le cadre du compagnonnage guerrier de l'époque païenne, et présente des liens étroits avec les aspects sacrés de la fonction souveraine

  • Titre traduit

    The "wild-warriors" in the ancient Scandinavia, from the Vendel era to the Vikings (VIth to XIth century) : a martial tradition connected with myth and cult


  • Résumé

    The aim of this study is to establish that the tradition of "wild warriors" (French "guerriers-fauves") belonged to the historical reality of old Scandinavian society from the VIth to the XIth century. The term "guerrier-fauve" has been used some seventy years ago by Georges Dumézil to tranlate the old Norske berserkr (plural berserkir). In the medieval literature, this word describes a warrior endowed with an uncommon strength, especially feared for its irrepressible outburste of battle rage (berserksgangr). According to Snorri Sturluson, the behaviour of the berserkir must be related to the mythical powers attributed to the god Okin. The examination of old Norse sources, joined to the evidence of the archaeological materials, leads to link these warlike tradition with the religious beliefs of the ancient Nordic aristocracy. This thesis is dealing with etymological interpretation before investigating carefully the whole spectrum of old Norse sources (skaldic and eddic poetry, sagas, laws). A particular attention has been given to the critical review of Haraldskvœđi ("Song for Harald"), which must be seen as a primary source. These analysis results in an interpretation which differs to some extents from the stereotypical pattern displayed by the Icelandic literature (where berserkir are frequently depicted as outlaws) : even the oldest sagas have been written a long time after the events they are referring to. The early medieval Germanic iconography and the runic inscriptions are both providing a strong support to this conclusion : the tradition of the berserkir is intimately connected with the sacral kingship and the institution of warlord's retinue

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Les Berserkir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 333-360. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 887
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2008-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Les Berserkir
  • Dans la collection : Histoire et civilisations , 1284-5655
  • Détails : 1 vol. (446 p.)
  • ISBN : 978-2-7574-0353-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [15]-16. Sources et bibliogr. p. [361]-446. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.