De l'obsession sécuritaire européenne au besoin de prospérité maghrébin : plaidoyer pour un réel dialogue euro-maghrébin

par Nora Meniaoui

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Pierre-André Lecocq.

Soutenue en 2008

à Lille 2 .


  • Résumé

    Face à l'interdépendance des relations internationales, la sécurité est aujourd'hui synergétique : les domaines politiques, économiques, sociales ou environnementales sont tous inter-reliés. En conséquence, l'enchevêtrement entre la sécurité intérieure et la sécurité extérieure, et le caractère dorénavant protéiforme des menaces obligent à une réévaluation des enjeux de sécurité et impliquent des réponses variées. Pour l'Europe donc, « l'équation de sécurité » fait désormais de la Méditerranée « une zone prioritaire d'importance stratégique ». L'Union Européenne est donc contrainte à la fois à se repenser ellemême, à repenser ses frontières et par conséquent à repenser le rapport avec son « Sud », notamment avec le Maghreb avec qui elle entretient des rapports historiques. Pour résumer l'enjeu maghrébin est triple pour l'Union. Dans le cadre du réaménagement de sa périphérie, la région maghrébine devient l'espace de rééquilibrage de l'Europe vers le Sud corrélativement à son élargissement à l'Est. Elle est même le lieu de prédilection pour la mise en oeuvre de sa politique extérieure et de sécurité commune. Dans ce processus d'édification d'un bloc euro-maghrébin, l'Europe croise la politique méditerranéenne des Etats-Unis. L'adoption de la déclaration de Barcelone en 1995, marque l'avènement d'une politique globale entre riverains de la Méditerranée. Dès lors, l'importance de cette zone pour l'Union Européenne et la volonté d'y jouer un rôle conséquent, n'ont cessé de croître. Depuis, d'autres dispositions ont été prévues, telles que la relance du processus de Barcelone et la politique européenne de voisinage. Les tentatives de réanimation du dialogue se sont avérées sans grande portée. Nonobstant, la politique de voisinage suppose une attention particulière dans la mesure où elle prévoit des dispositifs, qui à terme, risquent d'ébranler l'esprit du dialogue politique en « bilatéralisant » les relations entre l'Union Européenne et les partenaires méditerranéens, remplaçant l'initiative partenariale par une tendance hégémonique. Les divers systèmes de coopération mis en place sur les deux rives de la Méditerranée sont indispensables au maintien de la paix et de la stabilité. Imparfaits, mais perfectibles, ils doivent répondre à la satisfaction des intérêts de chacun, soit un besoin de sécurité au Nord et un besoin de prospérité au Sud.


  • Résumé

    With the interdependence of the international relations, safety is now synergic : the political, economic, social and environmental fields are all inter connected. Consequently, the tangle between interior security and external security, and the henceforth protean character of the threats require a revaluation of the security issues and imply varied answers. So for Europe, “the equation of safety” makes the Mediterranean area from now on a “priority zone of strategic importance”. The European Union is forced at the same time to reconsider itself, to reconsider its borders and consequently to reconsider the relationship with the “South”, including the Maghreb with whom it has historic relationship. To summarize, there are three issues at stake in the Maghreb for the Union. Within the framework of the redefining of its periphery, the Maghreb area becomes the space of rebalancing of Europe towards the South correlative to its widening in the East. It's even the place of predilection for the implementation of its foreign policy and common safety. In this process of the construction of a Euro-Maghreb bloc, Europe crosses the Mediterranean policy of the United States. The adoption of the declaration of Barcelona in 1995, marks the advent of an overall policy between residents of the Mediterranean area. Consequently, the importance of this zone for the European Union and the will to play an important part there hasn't ceased growing. Since then, other provisions have been envisaged, such as the revival of the process of Barcelona ant the European policy of vicinity. The attempts to resuscitate the talks has proved ineffective. However, the policy of vicinity supposes a detailed attention insofar as it envisages devices, which in the long term, are likely to shake the spirit of the political dialogue in “bilatéralisant” the relations between the European Union and the Mediterranean partners, replacing the initiative partenarial by a hegemonic tendency. The various systems of co-operation set up on two banks of the Mediterranean area are essential to the maintenance of peace and stability. Imperfect, but perfectible, they must seek to satisfy the interests of each one, that's to say a need for safety in the North and a need for prosperity in the South

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (722 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 366-429

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-2008-24 bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.