The state-owned enterprise reform in China : its potential for economic take-off in less developed localities

par Kai Zhu

Thèse de doctorat en Économie industrielle

Sous la direction de Frank Moulaert et de Alain Desreumaux.

Soutenue le 02-07-2008

à Lille 1 .

  • Titre traduit

    La réforme de l'entreprise d'état en Chine : son potentiel pour promouvoir le développement économique dans les localités sous développées


  • Résumé

    Cette thèse, par le biais d'une approche scientifique, propose une solution visant à favoriser le développement économique des localités les moins développées de Chine. Les mesures institutionnelles prises sous la Réforme vers l'économie de marché (de 1978 à nos jours), n'ont pas permis de réduire les inégalités économiques entre les différentes localités. L'innovation institutionnelle est nécessaire pour permettre le développement économique et engendrer une société harmonieuse. Bien que davantage d'études théoriques soient encore en cours, mes investigations en Chine en 2004 et 2005 m'ont convaincu que les localités les moins développées de Chine peinent à mettre en place des économies de marché si elles ne bénéficient pas du soutien du gouvernement aussi bien au niveau local que national. Cette découverte contredit le culte actuel du marché et met en évidence la sous-évaluation du rôle à différents niveaux du gouvernement, dans le développement économique local. Grâce aux expériences de développement local en Chine depuis la Réforme, l'intervention de l'Etat a pu adopter une approche 'market-enhancing' et à différents niveaux, le gouvernement a pu coopérer avec des institutions privées pour favoriser le développement économique dans les localités les moins développées. Ainsi, cette thèse tente de redéfinir les relations entre les fonctions économiques du gouvernement, l'économie locale, les agents publics et privés dans le contexte de la Réforme d'économie de marché. Les entreprises d'état sont le point focal de l'innovation institutionnelle. Pendant la période de Pré-Réforme (1949-1978), elles étaient dirigées par le gouvernement central sous le régime du socialisme et ont remarquablement contribué au développement économique local. Mais la Réforme orientée vers une économie de marché lancée en 1978 les a privatisées ou transformées en corporations avec peu d'objectif sociopolitique et ne visant qu'à maximiser les profits, et donc par conséquent la contribution des entreprises d'état à l'économie locale s'est réduite au paiement des impôts et à la création d'emplois. Les répercussions bénéfiques au niveau local s'avèrent très limitées, notamment pour les localités moins développées ne bénéficiant pas des entreprises d'état réformées. Inspirée par des pratiques du partenariat public-privée, cette thèse propose un nouveau modèle d'entreprise d'état multifonctionnelle à double objectif sociopolitique et économique. Les caractéristiques possibles de cette entreprise seraient : 1) sa localisation : dans les localités les moins développées ; 2) la coopération publique-privée pouvant adopter différentes formes d'organisation avec des droits et obligations bien définis dans le contrat des entreprises; 3) elle encourage les initiatives sociopolitiques contribuant au développement de l'économie locale en combinant les dynamiques de marché.


  • Résumé

    This PhD dissertation offers a scientifically supported solution to economic development in China's less developed localities (LDLs). The market-oriented Reform (from 1978 onwards) has not produced the institutional arrangement necessary to reduce the spatial economic inequality. lnstitutional innovation is necessary to achieve economic development and build a harmonious society. My investigations in China during 2004 to 2005 show that the LDLs hardly build up efficient local market economies without the government support from both central and locallevels. This finding challenges the current market hype in China and shows the undervaluation of multi-levelled governments' roI es in local economic development. Drawing experiences from local economic take-off in China, state intervention can adopt a marketenhancing approach and multi-level governments can cooperate with private forces to develop LDLs. This finding inspires a re-definition of the relationships between the government's economic functions, local economy, public and private forces in the context of the market-oriented Reform. State-owned enterprises (SOE) have proven to be a platform for such cooperation because during the pre-Reform period (1949-1978) they contributed remarkably in their traditional form to local economic development, especially in LDLs. But the SOE reform has gradually privatized traditional SOEs and transformed them into profit-oriented enterprises with hardly any socio-political objectives. The SOEs' contribution to the local economy has been reduced to tax payment and job creation, which both pro duce very limited benefits to localities, because in LDLs few jobs are created and taxes are collected at higher administrative levels. Recalling and updating the 'old' roles of the SOE, this thesis attempts a redefinition of the relationships between the SOE and the local economy in the context of the market-oriented Reform. A new kind ofmulti-functional SOE is proposed by drawing upon the traditional and the reformed models. A set of characteristics identify this SOE: 1) it should be located in LDLs; 2) it may adopt various shareholding forms but shareholders have clear dut Y and right under contract; and 3) it undertakes socio-political objectives, aiming to combine market dynamics with local development potential in order to promote local economic take-off.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.