Plasticité du masseter humain : relation entre les chaînes lourdes de myosine et la dysmorphose dento-maxillo-faciale

par Gwénaël Raoul

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Laurence Stevens.

Soutenue le 25-09-2008

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les 161 recueils de masséter (161 gauche 36 droite) ont intéressé des patients lors du traitement chirurgical de leur malocclusion. Les 161 patients sont regroupés selon l'analyse céphalométrique de Delaire informatisée. L'étude des chaînes lourdes de myosine a été effectuée sur 28 échantillons par électrophorèse (SDS-PAGE) et western-blot. L'immunomarquage a été réalisé sur les 197 biopsies (côté gauche 161 et côté droit 36) et permet d'identifier 4 groupes de fibres du masséter humain (l, Hybride, II, NéoAtrial) selon leur pourcentage et leur surface moyenne. Nous avons réalisé des tests de Student apparié et de Wilcoxon pour comparer les résultats des 28 échantillons selon l'immunomarquage et l'électrophorèse, et les deux côtés pour les patients déviés ou non. Nous avons réalisé un test d'ANOVA entre chaque type de fibre et les groupes. Les résultats de l'électrophorèse et de l'immunomarquage sont identiques, validant la faible variabilité intrinsèque à l'échelle de la biopsie. La comparaison des patients déviés conclut à une différence significative du côté homolatéral à la déviation chez les patients déviés (pourcentage de fibres de type II p=0,0286). Le morphotype deepbite est associé à une élévation du pourcentage des fibres de type II (p=0,0073) et à une baisse de la surface moyenne des NéoAtriale (p=0,0401). Le morphotype classe II apparait associé à une augmentation du pourcentage de fibres hybrides (p=0,0419) et une baisse du pourcentage de fibres de type II (p=0,0234) par rapport à la classe Ill. La position absolue de la mandibule par rapport à la base du crâne est liée au pourcentage (p=0,0023) et la surface moyenne (p=0,0387) des fibres de type Hybride (augmentation dans les pro et rétro-mandibulie, baisse dans les normo-mandibulie) CONCLUSION La hauteur faciale et la latérodéviation sont liées au pourcentage de fibres de type II et à la surface moyenne des fibres NéoAtriales. La position sagittale de la mandibule est liée au pourcentage et la surface moyenne des fibres Hybrides, et au pourcentage de fibres de type II.

  • Titre traduit

    Human masseter plasticity : myosin heavy chains isoforms may vary with malocclusions


  • Résumé

    Masseter biopsies (161left, 36 right).were performed on 161 subjects undergoing surgical treatment of malocclusion. Patients were classified according to computer-assisted Delaire cephalometric analysis. The 36 patients with both side biopsies were separated into 2 groups: with or without lateral deviation. SDS-PAGE was performed on 28 biopsies to identify myosin heavy chain content. Immunostaining with myosin-isoform-specific antibodies was performed on 197 biopsies to identify 4 fiber types (l, Hybrid, II, NéoAtrial). For each fiber type, percent occupancy and mean area were calculated. Student and Wilcoxon tests were used to compare electrophoresis and immunostaining results from 28 cases, and fibre type compositions on the two sides in 36 patients. An ANOVA test was done to identify correlation between percent occupancy and mean area of each fiber type versus cephalometric classification for aIl 161 left samples. Electrophoresis and immunostaining analysis of slow and fast (lIa & IIx) myosin heavy chains gave equivalent results. Lateral deviation patients showed an increase of type II fiber occupancy (p=0,0286) on the same side as the deviation (short side). Deep bite is associated with an increase of type II fiber occupancy (p=0,0073) and decrease of NeoAtrial mean fiber area (p=0,0401). Class II is significantly associated with an increase in occupancy of hybrid fibers (p=0,0419) and decrease of type II (p=O,0234) as compared with Class Ill. Mandibular position in relation to the skull base trend is associated with an increase of percent occupancy (p=0,0023) and mean area (p=0,0387) of hybrid fibers in case both forward and backward position. CONCLUSION Facial vertical dimension and mandibular lateral deviation is significantly linked to type II fiber percentage occupancy and NeoAtrial mean fiber area. Saggital mandibular position is linked to mean fiber area and percent of hybrid fibers, and percent occupancy of type II fibers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(301 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 242-256. 246 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2008-299
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.