Définitions, analyses et caractérisations des territoires des Néandertaliens au Weichselien ancien en France septentrionale : (approches technologiques et spatiales des industries lithiques, élargissement au Nord-Ouest de l'Europe)

par Émilie Goval

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Alain Tuffreau.

Soutenue le 15-12-2008

à Lille 1 .


  • Résumé

    La gestion du territoire par les Néandertaliens est sans doute l'un des plus grands thèmes de cette décennie. Mais dès lors que l'on parle de territoire et non de modalités d'occupation s'ouvre un champ si vaste que ce terme nous amène au flou sémantique même du mot. Certes les études attenantes à cette thématique se sont largement développées ces dernières années si l'on en croit le nombre de travaux, colloques et ouvrages traitant de ce sujet. Néanmoins, en l'état actuel de la recherche, la restitution des espaces géographiques, et de leur gestion par les Néandertaliens n'est encore trop souvent traduite que par l'analyse de l'origine des matières premières exploitées. Le cadre fixé par les limites des sites guidant pour les Néandertaliens des choix de progression et d'itinéraires, semble conditionner le territoire lors des études. Certes si dans certaines régions, aux matériaux variés, il est envisageable de retracer en partie des voies de circulation et de déplacement, il n'en est pas de même pour le Nord de la France. Ce sont principalement les notions de territoire, de modalités d'occupation et de déplacements au travers des occupations humaines, gui sont abordées dans cette étude.

  • Titre traduit

    Definitions, analyses and characterizations of territories by Neandertals during the Early Weichselian in Northern France : (technological and spatial approach, broadened to take in North Western Europe)


  • Résumé

    The settlement dynamics by the Neanderthal is beyond doubt one of the great topics of this decade. But once we start to talk of territory rather than modalities of occupation we open up such a vast field that we are at once confronted with the semantic vagueness of the word itself. lndeed the studies dealing with this subject matter have greatly widened over the last few years, if the number of works, conferences and books on the subject is anything to go by. Nevertheless, in the current state of research, the reconstruction of geographical spaces and their management by prehistoric man is still too often merely the result of analysis of the origin of the raw materials used. ln such studies, the framework fixed by the limits of the sites guiding choices of progression and itineraries for the Neanderthal seems to condition the territory. While in certain regions with varied materials a partial retracing of the arteries of communication and travel can be envisaged, the same cannot be said for the North of France. This study mainly tackles notions of territory, of modalities of occupation and of geographical spaces through human


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXI-439-XLIV p.)
  • Annexes : Bibliogr. 27 p. 472 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2008-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.