Domestication, sélection et comportement du bar : variabilité des aptitudes comportementales et de la tolérance au stress de groupes génétiquement distincts de bar, Dicentrarchus labrax

par Sandie Millot

Thèse de doctorat en Océanologie biologique et environnement marin

Sous la direction de Béatrice Chatain.

Soutenue en 2008

à La Rochelle .


  • Résumé

    L'environnement aquacole expose les poissons à de nombreux facteurs de stress qui ont des répercussions diverses sur leur état de santé, leur performance de croissance et leur comportement alimentaire. Parmi toutes les solutions recherchées pour réduire la réponse au stress des poissons d'élevage, la domestication et la sélection semblent être privilégiées. L'objectif principal de cette thèse est double: 1) Déterminer les grandes caractéristiques comportementales du bar européen (Dicentrarchus labrax) en conditions d'élevage et 2) Analyser les pertubations du comportement induites par le stress sur des animaux d'origine génétique connue afin d'évaluer l'influence de la domestication et de la sélection sur leurs capacités d'adaptation et leur potentiel de bien-être. Une étude effectuée sur des poissons présentant l'état de domestication communément trouvé dans les fermes d'élevage de bar en Europe, nous a permis de caractériser les "standards" du comportement alimentaire sous distributeur d'aliment à la demande, du potentiel de croissance, du statut physiologique et de mieux comprendre la structure sociale de cette espèce. Les études réalisées sur les effets du stress montrent un ensemble de réactions commun aux souches présentant différents niveaux de domestication et/ou de sélection sur la croissance mais également que la domestication semble améliorer la vitesse d'apprentissage et d'adaptation aux conditions d'élevage et que la sélection pour la croissance semble favoriser les animaux qui ont un rythme alimentaire régulier, une capacité d'exploration élevée et une croissance variable dans le temps.

  • Titre traduit

    Domestication, selection and behaviour in sea bass (Dicentrarchus labrax L. ) : variability in behavioural abilities and stress tolerance in different strains


  • Résumé

    Aquaculture environment exposes fish to many repeated stress factors which affect their health, growth and feeding behaviour. Among the solutions investigated to reduce fish stress, domestication and selection appear to be the favoured approaches. This thesis has two main goals: 1) Identify the main behavioural characteristics of the European sea bass (Dicentrarchus labrax) in rearing conditions, and 2) Analyse behaviour disturbances induced by stress on animals, which genetic origin is known, to evaluate the influence of domestication and selection on adaptability and their welfare potential. A study carried out on fish presenting the common domestication state found in sea bass farms in Europe, has allowed the characterisation of "standards" self-feeding behaviour, growth potential, physiological status and also a better understanding of the social structure in this species. Studies on stress effects showed a set of common responses for fish originating from different levels of domestication and/or selection for growth but also that the process of domestication seems to improve fish learning and environmental adaptation, and the process of selection for growth seems to promote animals with regular feeding rhythms throughout the day, high exploration capacities in new environment and variable growth over time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.