Domestication, sélection et comportement du bar : variabilité des aptitudes comportementales et de la tolérance au stress de groupes génétiquement distincts de bar, Dicentrarchus labrax

par Sandie Millot

Thèse de doctorat en Océanologie biologique et environnement marin

Sous la direction de Béatrice Chatain.

Soutenue en 2008

à La Rochelle .

  • Titre traduit

    Domestication, selection and behaviour in sea bass (Dicentrarchus labrax L. ) : variability in behavioural abilities and stress tolerance in different strains


  • Résumé

    L'environnement aquacole expose les poissons à de nombreux facteurs de stress qui ont des répercussions diverses sur leur état de santé, leur performance de croissance et leur comportement alimentaire. Parmi toutes les solutions recherchées pour réduire la réponse au stress des poissons d'élevage, la domestication et la sélection semblent être privilégiées. L'objectif principal de cette thèse est double: 1) Déterminer les grandes caractéristiques comportementales du bar européen (Dicentrarchus labrax) en conditions d'élevage et 2) Analyser les pertubations du comportement induites par le stress sur des animaux d'origine génétique connue afin d'évaluer l'influence de la domestication et de la sélection sur leurs capacités d'adaptation et leur potentiel de bien-être. Une étude effectuée sur des poissons présentant l'état de domestication communément trouvé dans les fermes d'élevage de bar en Europe, nous a permis de caractériser les "standards" du comportement alimentaire sous distributeur d'aliment à la demande, du potentiel de croissance, du statut physiologique et de mieux comprendre la structure sociale de cette espèce. Les études réalisées sur les effets du stress montrent un ensemble de réactions commun aux souches présentant différents niveaux de domestication et/ou de sélection sur la croissance mais également que la domestication semble améliorer la vitesse d'apprentissage et d'adaptation aux conditions d'élevage et que la sélection pour la croissance semble favoriser les animaux qui ont un rythme alimentaire régulier, une capacité d'exploration élevée et une croissance variable dans le temps.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.