Etude du transport des chlorures dans les matériaux cimentaires non saturés : validation expérimentale sur bétons en situation de marnage

par Hassan Sleiman

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Abdelkarim Ait-Mokhtar.

Soutenue en 2008

à La Rochelle .

  • Titre traduit

    Study of the chloride transport in unsaturated cementing materials : experimental validation on concretes in tidal zone


  • Résumé

    La dégradation des structures en béton armé par la corrosion des aciers est l'une des principales causes de la réduction de la durée de vie des ouvrages. La corrosion est due à la pénétration des chlorures qui peuvent atteindre les armatures par les fissures ou par la porosité. Le transport ionique dans la solution interstitielle des matériaux cimentaires dépend de l'état de saturation de ces matériaux. Le cas non saturé reflète plus la réalité des ouvrages marins, même s'il est moins abordé dans la littérature. L'objectif principal de ce travail est de proposer un modèle de transfert qui tient compte du couplage du transfert d'humidité et des ions de la solution interstitielle des matériaux cimentaires. Le travail est divisé en trois parties principales: la première est consacrée à l'approche théorique du problème pour établir les équations permettant de décrire le transfert ionique dans les matériaux insatures. La deuxième partie est numérique, elle consiste à résoudre les équations traduisant le transport ionique au sein du matériau soumis à une ambiance marine en cycles d'humidification et de séchage. La dernière partie est expérimentale, elle est consacrée d'une part à la mesure des paramètres d'entrée du modèle et d'autre part à sa validation. Cette dernière est réalisée pour le cas d'un matériau en situation de marnage. Le modèle est également confronté à des résultats expérimentaux de la littérature concernant des mesures d'imbibition - séchage obtenu sur des mortiers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 237-244. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.