L'administration coloniale française : les gouverneurs de la Réunion et de Madagascar de 1939 à 1947

par Hervé Le Joubioux

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Yvan Combeau.

Soutenue en 2008

à La Réunion .


  • Résumé

    À la veille de la Seconde Guerre mondiale, la France possède un vaste empire colonial dirigé, en majeure partie, par le ministère des Colonies. En septembre 1939, la France déclare la guerre à l'Allemagne et toutes les possessions sont mobilisées, en particulier celles de La Réunion et de Madagascar. Au moment de l'armistice, et après quelques hésitations, les gouverneurs de ces deux îles du sud-ouest de l'océan Indien, décident de rester fidèles au maréchal Pétain. Toutes les lois répressives du régime de Vichy sont ensuite mises en place, malgré un blocus dont souffre l'ensemble de la population. En mai et septembre 1942, les troupes britaniques débarquent à Madagascar. L'armistice signé le 5 novembre de la même année. La Réunion rejoint les rangs de la France Libre, quelques jours plus tard. Tout est alors mis en oeuvre pour participer à l'effort de guerre du côté des Alliés. Mais la vie quotidienne dans les deux îles reste très difficile. Les nombreuses élections, à partir de 1945, permettent l'arrivée de nouvelles personnalités politiques, avec des revendications bien différentes. En 1946, La Réunion, une des quatre "vieilles colonies", devient un D. O. M, mais est marquée par une élection tragique. Madagascar, par contre, s'engage progressivement sur la voie de l'indépendance et se dirige vers un affrontement qui éclale lors de l'insurrection de mars 1947.

  • Titre traduit

    The French Colonial Administration : the governors of Reunion island and Madagascar from 1939 to 1947


  • Résumé

    On the eve of the Second World War, France ruled over a wide colonial Empire managed, for the major part, by the minister of the colonies. In september 1939, France declared war to Germany and all its possessions were mobilized and especially those of such territories as La Reunion and Madagascar. Upon signing the armistice, and after somewhat hesitating, the governors of these two islands in the south-west of the Indian ocean, eventually made up their mind as to keep supporting Marechal Petain. All the represive laws eancted by the Vichy regime were henceforth implemented, despite a blockade that caused much suffered among the whole of the population. In May and September 1942, the British troops landed on Madagascar. Once the armistice was signed, in November of that very year, La Reunion joined the ranks of the France Libre, several days later. All was then set up to take part to the war effort on the Allies' side. However, the day to day life remained very hard in the two islands. The numerous elections taking place from 1945 onwards, gave rise to the arrival of new political personalities whose claims were much more different. In 1946, The Reunion island became an oversea department, but one election ended up in a tradegy. Madagascar, on the other han, was gradually becoming independant and headed to a clash which broke out during the upheaval of March 1947.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (635 p.-LXXXVI)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 606-632. Annexes. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.