Approche culturelle des communautés de pêcheurs traditionnels et mise en tourisme des îles du Mozambique : étude de cas des archipels de Bazaruto et des Quirimbas

par Bérengère Claquin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Louis Guébourg.

Soutenue en 2008

à La Réunion .


  • Résumé

    Dans les pays du Sud, le tourisme est généralement une activité valorisée par les institutions gouvernementales du fait de son essor international actuel. Les zones côtières sont particulièrement convoitées par cette activité de part l'attractivité que représentent les plages et les écosystèmes marins notamment. Les zones côtières du Mozambique qui représentent plus de 2700 km où la qualité environnementale des plages constitue une des plus importantes attractivités touristiques du pays, sont sollicitées par les entrepreneurs étrangers. Traditionnellement exploitées par des communautés de pêcheurs dont les ressources de pêche sont le principal moyen de subsistance, les zones côtières du Mozambique sont aujourd'hui au cœur des plans d'aménagement et de développement impulsés par les différents secteurs d'activités présents sur le littoral tels que le tourisme, la pêche et plus récemment la prospection pétrolière. Comment le gouvernement parvient-il alors à concilier les intérêts de chaque secteur économique ainsi que ceux des communautés locales existantes ? À travers les exemples de cas des archipels de Bazaruto et des Quirimbas, nous montrerons l'identité originale des sociétés côtières par rapport à la formation de l'État-Nation du Mozambique, en apportant des connaissances sur leurs pratiques traditionnelles de pêche liées à la gestion communautaire des ressources naturelles. Nous établirons les effets de la mise en tourisme des îles associée à la mise en conservation des écosystèmes marins pour les communautés locales, en évaluant l'impact sur leur organisation sociale et leur représentation culturelle.

  • Titre traduit

    Cultural approach of traditional fishing communities and tourism setting in Mozambique's island : research studies in the archipelagos of Bazaruto an Quirimbas


  • Résumé

    In the Southern developing countries, tourism is generally an activity valorised by the gouvernmental institutions due to current international rise. Coastal areas are particulary seeked after by tourism for the attractivity represented by the beaches and the marine ecosystems among others. Coastal areas of Mozambique (more than 2700km) where environmental quality of the beaches constitutes one of the major potential touristic of the country are selected by foreign undertakers. Traditionally used by fishing communities, coastals areas of Mozambique are nowadays inside a lot of management and development plans created by the differents sectors of activity which are existing on the coast such as tourism, fish and more recently petroleum offshore surveys. How the governement success to conciliate the interests of the economic sectors and those of the local communities?. With the case of the Archipelagos of Bazaruto and Quirimbas, we will show the original identity of the coastal community in comparaison with Nation-State of Mozambique, giving informations of the traditional fishing practices relate to the community’s management of natural resources. We will see the effects of setting tourism in the islands, evaluating the impact on the social organisation and on the cultural representation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 f.)
  • Annexes : Bibliographie p. 219-227. Notes bibliographiques. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2583
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.