Emetteurs à îlots quantiques pour le moyen-infrarouge

par François Doré

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacky Even.

Soutenue en 2008

à Rennes, INSA .


  • Résumé

    Les premiers calculs sur les structures de type I à faible gap sur substrat d’InP(001) révèlent l’intérêt de la combinaison. InAsSb/GaAsSb. La modélisation d’îlots uniques montre un mélange des fonctions d’onde de valence et conduction dans les états confinés, conduisant à des relaxations non-radiatives. La géométrie a un fort impact sur les temps associés à ces processus. Un calcul de l’IVBA montre une évolution globalement défavorable aux grandes longueurs d’onde avec toutefois des gammes privilégiées. Le gap élevé d’InAs contraint oblige à utiliser de gros îlots en faible densité, ce qui limite le gain. Un laser fait de 4 plans d’îlots a un courant de seuil de 3,4 kA/cm² à 20 K pour une longueur d’onde de 1,85 µm. L’obtention d’ilots d’InAsSb dans une barrière de GaAsSb semble complexe du fait d’un blocage cinétique de la transition 2D-3D par l’antimoine en surface qui permet néanmoins d’obtenir de plus gros îlots ou des puits plus épais émettant jusqu’à 2,35 µm à 300 K.

  • Titre traduit

    Mid-infrared quantum islands emitters


  • Résumé

    Type I band lineups calculation for narrow gap structures on InP(001) substrate are presented It reveals the interest of InAsSb/GaAsSb association. Single dot model show a mixing of valence and conduction eigenfunctions in the confined eigenstates. This effect leads to non-radiative relaxations. Geometry has a strong impact on related characteristic times. IVBA calculations show a negative trend towards long wavelengths except for favoured areas. Large gap of strained InAs implies the use of big islands with low densities. Gain is then reduced. A 4 QD layers laser emitting at 1. 85 µm at 20 K has a threshold current density of 3,4 kA/cm². InAsSb dots formation in GaAsSb barrier turns out to be difficult. Antimony presence on the surface inhibits 2D-3D transition. Nevertheless this effect permits the formation of larger dots or thicker wells emitting until 2. 35 µm at 300 K.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.149-154 (102 réf.). Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE DOR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.