Etude des transferts d'eau et de gaz dans les géomatériaux argileux utilisés dans les couvertures des Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND)

par Camille Barral

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Irini Djeran-Maigre.


  • Résumé

    La barrière d'étanchéité en couverture du massif de déchets, dans une Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND), joue un rôle fondamental sur les risques de pollution de l'environnement à moyen et long terme. Elle doit remplir de multiples fonctions: drainage du biogaz et de l'eau de pluie, étanchéité, confinement des déchets durant toute la durée de vie du site et ceci malgré les sollicitations auxquelles elle est soumise : mécaniques, climatiques, chimiques et hydrauliques. La présente thèse étudie les transferts d'eau et de gaz dans les couvertures des ISDND, avec un suivi sur site et des essais en laboratoire. Concernant les flux hydriques le travail s'est déroulé à trois échelles différentes. Sur site ou des expérimentations à grande échelle ont été installées afin de suivre l'infiltration de l'eau de pluie dans différentes barrières munies de GéoSynthétiques Bentonitiques (GSB). En laboratoire où des essais ont été menés sur les géomatériaux pour évaluer la compatibilité entre le GSB et les sols de couverture. A une échelle intermédiaire où les couvertures étudiées sur le site ont été reconstituées dans des pilotes pour palier le manque de données difficiles à atteindre lors d'expérimentations à grandes échelles. Concernant les flux de gaz et en l'absence d'essais existants adaptés à l'étude des barrières, le travail a consisté à mettre au point une méthode d'essai afin de déterminer la perméabilité au gaz des géomatériaux en régime variable basée sur le suivi de la chute de pression. L'applicabilité de cette méthode a été vérifiée expérimentalement pour différents dispositifs expérimentaux permettant un couplage avec la déformation des matériaux.

  • Titre traduit

    = Water and gas transfer through landfill cap covers using clayey geomaterials


  • Résumé

    In a municipal solid waste landfill, the cover must ensure the containment of waste, control water infiltrations, limit biogas leakage to the atmosphere and maintain its characteristics during all the lifespan of the site despite all the stresses to which it is subjected: mechanical, climatic, chemical and hydraulic. The subject of the Ph. D. Thesis is the study of the water and gas transfer through the clayey geomaterials used in landfill cap cover. The water transfer is studied at three scales. On site the hydraulic behaviour of several covers involving Geosynthetic Clay Liners (GCLs) is followed with the quantification of the volume of water reaching the solid mass of waste using lysimeters. In laboratory, tests with the oedopermeameter allowed to characterize the initial state of the GCLs and to evaluate possible decrease in performances due to ageing or alteration. Finally, the cap cover of the landfill cell has been reconstructed in six pilot cells. This experimental device allows to compensate the lack of some data which are difficult to achieve during large-scale experimentations. Concerning the gas transfer, a new laboratory method to measure the gas permeability of porous materials with an imposed deformation has been developed using the method of the falling pressure test. This method is applied to laboratory tests to compare different cover liners (Compacted Clay Liners and GCLs).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[272]-281. Normes p. [282]-283

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3366)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.