Eléments pour une prise en compte du rôle des espaces publics dans les grands ensembles : Les cas lyonnais de la Ville Nouvelle et des Minguettes

par Marcele Trigueiro de Araujo

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Monique Bouyat.

Soutenue en 2008

à Lyon, INSA .


  • Résumé

    Repérés comme l'épicentre des problèmes sociaux et urbains, les grands ensembles périphériques d'habitat social sont présentés comme des territoires touchés par la crise urbaine. Associés à cette situation de crise, les espaces publics deviennent les lieux où s'expriment les nouveaux clivages de la société. Partant de ce constat, la problématique de cette recherche se construit sur la réponse que donnent les fabricants (e��lus, représentants des collectivités territoriales, concepteurs, etc. ), en termes d'aménagement urbain, à partir du moment où cette crise urbaine est interprétée comme crise du lien social. Les fabricants conçoivent un état de l'activité sociale auquel les dispositifs techniques se doivent d'être adaptés : dans le cadre du renouvellement urbain des grands ensembles, ils posent le diagnostic d'une situation anomique, dérivée de l'affaiblissement du lien social, et envisagent les espaces publics aménagés en tant qu'instruments pouvant permettre la restauration de ce lien. L'enjeu du renouvellement urbain est donc de taille. La constitution des deux corpus s'inscrit dans cette double dimension, urbaine et sociale, et concerne deux sites de l'agglomération lyonnaise : la Ville Nouvelle, de Rillieux-la-Pape, et les Minguettes, de Vénissieux. L’observation des interventions urbaines mises en œuvre dans le cadre du renouvellement urbain passe par la mise en place d’un dispositif méthodologique « intrinsèque » au travail et consiste en une investigation documentaire, réalisée au Service politique de la ville et renouvellement urbain (SPVRU) du Grand Lyon. . . .

  • Titre traduit

    = Elements for consideration of the role of public spaces in large groups : The case of the new City of Lyon and Minguettes


  • Résumé

    Seen as the epicenter of urban and social problems, the large-scale housing estates situated on the outskirts of big cities are presented as territories hit by the urban crisis. Linked to this problem, the public spaces have become the places where the new cleavages of society are shown. Keeping this in mind, the object of this research has been built on the answers given by the makers (elected people, representatives of urban authorities, urban designers, etc. ), in relation to urban management, from the moment that this crisis is interpreted as a crisis of the social cohesion. The makers devised a state of social activity in which the techincal devices should be adapted: within the urban renewal framework of the large housing estates, they give the prognosis of a state of condition of individuals or society characterized by a breakdown of social norms and values as a result of the weakening of social cohesion, anomy, and they foresee the public spaces converted into instruments which can allow the restoration of this cohesion. The point of interest in urban renewal is a question of size. The corpus of the issue to be studied is limited to the urban and social dimensions, and is concerned with two sites in Greater Lyon: the Ville Nouvelle in Rillieux-la-Pape, and the Minguettes in Venissieux. The observation of urban interventions brought into the framework of urban renewal requires a methodological device which is “intrisic” to the work and consists of a documentary research done at the Urban Renewal and Urban Policies Service in Greater Lyon. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (443 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-377

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3393)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.