Bioconversion de l'acide p-coumarique par Brettanomyces bruxellensis : étude de la cinétique et analyse des étapes réactionnelles

par Dominique Salameh

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Pierre Strehaiano et de Roger Lteif.

Soutenue en 2008

à Toulouse, INPT en cotutelle avec l'Université Saint-Joseph (Beyrouth) .


  • Résumé

    Ce travail étudie la bioconversion de l'acide p-coumarique en 4-ethylphenol par une souche de Brettanomyces bruxellensis, levure de contamination des vins. Deux méthodes analytiques (HPLC/UV et GC/MS) ont été optimisées pour suivre la cinétique de la réaction. L'acide p-coumarique présente un problème de quantification, son instabilité aux températures élevées et son estherification avec l'éthanol du vin ont été montrées, ainsi que son adsorption sur les parois des levures. L'étude du bilan matière de la bioconversion montre plusieurs étapes réactionnelles. La bioconversion en 4-ethylphenol apparit comme unique voie d'utilisation de l'acide p-coumarique par la souche testée. Le mode d'agitation, la phase de croissance, le taux de population levurienne, ainsi que la présence de phénols volatils ont montré un effet direct sur la vitesse de réaction. Enfin, l'adsorption de l'acide p-coumarique sur le pvpp a été présenté comme un moyen de lutte contre l'apparition du 4-ethylphenol.

  • Titre traduit

    Bioconversion of p-coumaric acid in 4-ethylphenol : study of kinetics and analysis of reaction stages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203-[11] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p 175-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2008 SAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.