Développement d'un indicateur d'exposition des eaux de surface aux pertes de pesticides à l'échelle du bassin versant

par Julie Wohlfahrt

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Philippe Girardin.

Soutenue le 09-12-2008

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL , dans le cadre de RP2E - Ecole Doctorale Sciences et Ingénierie des Ressources, Procédés, Produits, Environnement , en partenariat avec Laboratoire agronomie et environnement (laboratoire) .

Le président du jury était Sylvain Plantureux.

Le jury était composé de Philippe Girardin, Sylvain Plantureux, Chantal Gascuel, Roger Moussa, Nadia Carluer, Jean-François Mari.

Les rapporteurs étaient Chantal Gascuel, Roger Moussa.


  • Résumé

    La pollution des eaux de surface par les pesticides est un problème sérieux. Cette pollution étant en grande partie liée à l’activité agricole, la mise en place de pratiques permettant de limiter les transferts de pesticides vers les eaux de surface représente une solution intéressante. Afin d’apprécier l’efficacité de tels projets il est important de développer des méthodes spécifiques d’évaluation agri-environnementale. Si les méthodes d’évaluation parcellaires sont opérationnelles, celles à l’échelle du bassin versant ne sont pas encore bien adaptées aux besoins des acteurs de terrain. Ce travail a pour objectif de développer un indicateur de risque d’exposition des eaux de surface aux pertes de pesticides par ruissellement à l’échelle du bassin versant. Pour ce faire, nous avons développé deux indicateurs : un indicateur parcellaire évaluant l’impact des pratiques agricoles sur les pertes de pesticides par ruissellement en sortie de parcelle et un indicateur de connectivité estimant la contribution de chaque parcelle au ruissellement global du bassin versant. Le couplage de ces deux indicateurs permet d’obtenir un outil d’évaluation du risque des pratiques phytosanitaires spécifique d’un bassin versant et de comparer des scenarii. Les méthodes de développement des deux indicateurs se distinguent des méthodes classiques par leur fondement sur un couplage indicateur / modèle. L’hypothèse méthodologique principale sur laquelle repose ce travail est qu’à partir des processus décrits par les modèles, il est possible d’explorer une gamme de situations très large et de créer une base de connaissances qui permet de développer nos indicateurs

  • Titre traduit

    Developping an indicator to assess surface water exposure to pesticide losses at a catchment scale


  • Résumé

    Surface water pollution by pesticides is a great environmental concern. In order to limit pesticides transfers from agricultural field to surface water, mitigation strategies are implemented. Their effectiveness has then to be assessed by specific tools. Most of pesticide runoff risk assessment tools are simple indicators or simulation models. Both can be performing for field application but most of the available methods are not yet adapted to help catchment managers in their decision process. Simple indicators lack taking into account inherent variability of watersheds structures and mechanistic models demands too many data to be used as routine tools. The aim of this study is then to develop a catchment scale pesticide runoff risk assessment tool to help catchment managers to identify risky situations. We developed two indicators: one to assess agricultural impact on pesticide runoff risk at a field scale and the other field spatial position impact on runoff route from the field to the hydrological network. Aggregating those two indicators lead us to assess catchment fields pesticide runoff risk and allows comparing agronomical or climatic scenarios. We based both indicators on modelling assuming that processes described by model make possible to explore wide factors variation ranges and to build databases on which indicators are developed


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.