Pour une meilleure approche du management des risques : de la modélisation ontologique du processus accidentel au système interactif d'aide à la décision

par Mohamed Habib Mazouni

Thèse de doctorat en Automatique et traitement du signal

Sous la direction de Jean-François Aubry.

Soutenue le 13-11-2008

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL , dans le cadre de IAEM - Ecole Doctorale Informatique, Automatique, Électronique - Électrotechnique, Mathématiques , en partenariat avec Centre de recherche en automatique (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-François Petin.

Le jury était composé de Jean-François Aubry, Jean-François Petin, Walter Schon, Mireille Bayart, El Miloudi El Koursi.

Les rapporteurs étaient Walter Schon, Mireille Bayart.


  • Résumé

    Le management des risques a été développé au début des années 40. C’est aujourd’hui la pierre angulaire du Système de Management de la Sécurité (SMS) dans de nombreuses industries. Malheureusement, la pratique du management des risques accuse une mauvaise compréhension ainsi que de nombreux problèmes d’ordre méthodologique, terminologique, technique ou organisationnel. Dans une démarche de résolution des problèmes constatés, nous proposons, comme alternative à l’Analyse Préliminaire de Risque, la méthode Management Préliminaire des Risques (MPR). Cette méthode originale est basée sur un processus accidentel générique permettant de canaliser les mécanismes de capitalisation et d’exploitation des connaissances relatives aux scénarios d’accident (causalité, entités, situations, événements, etc.). La méthode MPR, se rattache au Système de Management de la Sécurité (SMS) sur un point d’ancrage essentiel qu’est la gestion des processus techniques et organisationnels. Notre objectif est triple, d’abord montrer les 10 problèmes majeurs que nous avons constatés en matière de management des risques, ensuite présenter la méthode MPR, basée sur un processus accidentel générique, que nous proposons pour résoudre ces difficultés dans le but d’exploiter efficacement l’échange de savoir-faire en matière de management des risques relatifs à différents systèmes issus de différents domaine, et enfin développer un Système Interactif d’Aide à la Décision (SIAD) permettant d’automatiser cette méthode et apporter des éléments d’aide à la décision en matière de management des risques à travers une interface graphique et ergonomique

  • Titre traduit

    Towards a better approach of risk mangement : from the ontological modelling of the accidental process to the interactive decision-making system


  • Résumé

    Risk Management was developed at the beginning of the fourties. Since then, it becomes the cornerstone of the Safety Management System (SMS) building. Unfortunately, the practice of risk management remains problematic and completely beyond any harmonization optics. In a step of resolution of the noticed problems, we propose, as alternative for Preliminary Hazard Analysis, the PRM (Preliminary Risk Management) method. That original method would be based on a generic accidental process allowing to channel the mechanisms of capitalization and exploitation of knowledge related to the accident scenarios (causality, entities, situations, events, etc). The PRM method is attached to the Safety Management System (SMS) via the management of the technical and organisational processes. The purpose of this work is firstly to show the 10 problems that we have noticed in risk management, and secondly to deal with these difficulties through the proposal of the ontological-accidental-process- based Preliminary Risk Management (PRM) method in order to enforce the pertinence of the hazard analysis regarding its predominant status in the SMS (Safety Management System). These proposals have been concretized through the development of an Interactive Decision-Making System (IDMS) in order to perform a complete assisted-management-process through an ergonomic Graphical User Interface (GUI)


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.