Conflits visuo-proprioceptifs de la main en réalité augmentée pour l'interaction 3D

par Andreas Pusch

Thèse de doctorat en Informatique et mathématiques

Sous la direction de Sabine Coquillart.

Soutenue en 2008

à Grenoble, INPG .


  • Résumé

    Cette thèse concerne l'étude d'un conflit visuo-proprioceptif de la main appliqué à l'interaction 3D. Un cadre de travail générique est proposé afin de générer, contrôler et réduire le conflit sensoriel en cours d'interaction. Le système utilise un visiocasque semi-transparent vidéo permettant l'intégration de l'image de la main réelle dans la scène virtuelle ainsi que la manipulation visuelle de sa position 3D. Deux nouvelles méthodes sont introduites: un paradigme d'interaction intuitif pour toucher des objets virtuels et une technique pseudo-haptique active basée sur le déplacement de la main. Ces méthodes sont étudiées en considérant leurs bénéfices, limitations, effets sur le comportement de l'utilisateur et les conséquences sur la conception d'applications en environnements virtuels. Ces travaux montre que de nouvelles formes d'interaction 3D sont possible en exploitant les conflits visuo-proprioceptifs de la main. Des perspectives prometteuses sont présentées.


  • Résumé

    This thesis explores potentials of applying spatial visuo-proprioceptive conflicts of the real hand to 3D user interaction in Augmented Reality. A generic framework is proposed which can generate, manage and reduce sensory conflicts at hand level while providing a continuous interaction cycle. Technically, the system is based on a video see-through head-mounted display that allows for embedding the real hand into a virtual scene and to visually manipulate its position in 3D. Two novel methods are introduced on top of this basis: an intuitive virtual object touching paradigm and a hand-displacement-based active pseudo-haptics technique. Both approaches are studied with respect to their benefits, limitations, effects on the behaviour of the user and consequences for the design of Virtual Environments. It is demonstrated that new forms of human-computer interaction are possible exploiting the described visuomotor conflicts of the hand. Promising future perspectives are presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 46 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS08/INPG/0174/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS08/INPG/0174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.