L' interdit de mélanger "du lait et de la viande" à la lumière des commentaires rabbiniques : "Lo tevashel guedi be'halav imo"

par Philippe-Shlomo Assous

Thèse de doctorat en Moyen-Orient Méditerranée. Etudes hébraïques et juives. Littérature biblique, talmudique et rabbinique

Sous la direction de Daniel Bodi.

Soutenue en 2008

à Paris, INALCO .

  • Titre traduit

    ˜The œprohibition of seething a kid in its mother's milk in the light of the Rabbinical explanations. : "Lo tevashel guedi be'halav imo"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    "Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère" est rapporté dans le Pentateuque, en ex 23,19, ex 34,26 et Dt 14,21, pourquoi cette répétition? Est-ce un effet de style, ou est-ce une source d'enseignements complémentaires ? En se basant seulement sur la littérature rabbinique, la thèse propose une réflexion sur cette pratique et ses explications en recherchant le plus important à nos yeux : L'évolution de la pensée rabbinique à travers les siècles. Seize raisons ont été réunies en quatre catégories. Les résultats sont analysés pays par pays, nonobstant l'époque, puis en tenant compte des dates des parutions mais pas le pays d'origine, pour définir s'il y a divergence de vue au sein d'un pays au cours du temps ou entre différents pays durant la même époque. Le constat sera fait sur l'uniformité des commentaires, sans évolution de la pensée expliquant le verset. Les quatre catégories définies se retrouvent durant toute la période couverte, du deuxième au vingtième siècle, et dans tous les pays étudiés, de Palestine à l'Egypte, en passant par l'Espagne, la France, l'Italie, la Pologne, la Russie et en revenant en Israël. Cela mènera à la tentative d'une synthèse, qui ressort d'une étude des six différents contextes autour de ces trois versets. Une spécificité de la littérature rabbinique est d'expliquer chaque verset par rapport à son contexte immédiat, c'est un "Hekesh". Le corpus s'étend à la Mishna, aux deux Talmuds, aux Midrashim "classiques" et à trente huit exégètes. La thèse soulève la question de ce petit nombre de commentateurs, pour avoir explicitement donné une raison à cet interdit. Les autres auteurs n'ont pas donné de "pourquoi" mais un "comment". En conclusion sont retenus les termes d'unité de temps et d'espace de la mise en pratique de cet interdit et de sa raison d'être dans la littérature rabbinique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (367 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 336-341

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.574
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.575
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.