Voci di Tangeri : Identità, cultura e letteratura in Marocco

par Marianna Salvioli

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Maria Teresa Giaveri et de Luc-Willy Deheuvels.

Soutenue en 2008

à Napoli, SESA en cotutelle avec Paris, INALCO .


  • Résumé

    La recherche porte sur le travail autobiographique "Le pain nu" de Mohamed Choukri, afin de problématiser l'étude de la littérature marocaine. Dans la première partie on trace un profil de cette littérature, de la période antique et jusqu'à nos jours, abordant les questions relatives à la colonisation, à l'identité nationale, à la décolonisation, et au plurilinguisme. Dans une deuxième partie on procède à l'analyse de la production de Tanger, dont Choukri est la voix la plus représentative. De cette ville la thèse rappelle la spécificité historique, économique et culturelle, au point que Tanger est devenu but des auteurs et des peintres occidentaux. De la présentation de la littérature nationale on sera donc passé à l'étude d'une littérature régionale, constituée d'oeuvres de Choukri, celles de Driss Ben Hamed Charhadi, Mohammed Mrabet, Ahmed Yacoubi et Abdeslam Boulaich. La littérature de Tanger présente en fait des modes d'écriture et des thèmes spécifiques, comme la faim, la misère, la marginalité. Dans la troisième partie, on aborde "le cas de Choukri" : auteur arabophone, illettré jusqu'à l'âge de vingt ans, a connu le succès grâce aux traductions du manuscrit arabe du "Pain nu" réalisées par l'américain Paul Bowles et puis par le francophone Tahar Ben Jelloun, avant que le texte ne puisse être édité en arabe. On compare l'"original" arabe aux versions anglaise et française, et on analyse la relation entre langues véhiculaires et diffusion des littératures dites émergentes, sur fond de polémique, entre Paul Bowles, Tahar Ben Jelloun, et récemment Choukri lui-même, et on approfondit la question du statut de l'auteur, ainsi que du rapport entre oralité et écriture.

  • Titre traduit

    ˜ œTangier's Voices : Identity, Culture and Literature in Morocco


  • Résumé

    The research concerns Choukri's autobiography "For Bread Alone" as a starting point for a problematic study of Moroccan Literature. The first part outlines an history of this literature, from the ancient period to our days, dealing with the questions of colonisation, national identity, decolonisation, and plurilinguism. The second part analyses the Tangier's production in which Choukri's voice is the must representative one. The thesis evokes the historic, economic and cultural specificity of the town, to such a pass that Tangier has become a destination of Western authors and painters. From the presentation of a national literature, then it proceeds to the study of a regional literature, formed by Choukri's, Driss ben Hamed Charhadi's, Mohammed Mrabet's, ahmed Yacoubi's and Abdeslam Boulaich's works. Tangier's literature shows in fact specific writing styles and topics like hunger, poverty, marginality. The third part treats "Choukri's case" : an Arabophone author, illiterate until twenty years, has gained success by "For Bread Alone" Arabic manuscript's translations by the American Paul Bowles and the Francophone Tahar Ben Jelloun, before the text is published in Arabic. The Arabic "original" is compared to the English and French versions and the relationship between the vehicular languages and the spreading of emerging literatures is analyzed, dealing particularly with the controversy between Paul Bowles, Tahar Ben Jelloun, and recently Choukri himself, the issue of the authorship and that of the link between orality and literacy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : vol. (337 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 305-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.761
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.