Les mutations de l'Etat territorial : décentralisation, mobilisations et politiques indigènes au Mexique, 1970-2004

par Julie Devineau

Thèse de doctorat en Science politique. Sociologie politique et politiques publiques

Sous la direction de Richard Balme.

Soutenue en 2008

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Les processus de décentralisation et de déconcentration administrative, qui se sont accélérés dans les années 1980, ont créé l'espace des politiques locales au Mexique. La libéralisation de l’économie politique et la transition démocratique redéfinissent parallèlement les tâches de l’État, les moyens de sa puissance, ainsi que les paramètres des relations intergouvernementales. Une réflexion est engagée sur les évolutions de l’État mexicain et de son appareil bureaucratique territorial dans les zones rurales, les processus de diversification institutionnelle et leurs conséquences en terme de cohérence des systèmes d’action publique. En analysant la mise en œuvre des politiques publiques destinées aux populations indigènes dans trois régions rurales (Huasteca Potosina, Sierra Juárez de l’Oaxaca et région lacustre du Michoacán), on montre que la mise en œuvre des politiques décentralisées n’a pas les mêmes effets politiques : la construction de l’État local dépend des formes socio-politiques locales, des préférences des élites politiques, ainsi que du leadership dans les états fédérés.

  • Titre traduit

    ˜The œchanging territorial state : decentralization, mobilizations and ethnic policies in Mexico, 1970-2004


  • Résumé

    Since the 80s, the decentralization and administrative devolution have created a new political space for local public policies in Mexico. Economic liberalization and the slow-moving democratic transition have redefined the objectives and the means of the state, as well as the nature of intergovernmental relations. We examine in detail the transformations of the bureaucratic state apparatus in rural regions, its institutionnal diversification, and its effects on the coherence of public policies. To do so, we compare the implementation of two local policies (ethnic laws and municipal infrastructure) in three rural territories (the Sierra Juárez in Oaxaca, the Huasteca Potosina, and the Lake Region in Michoacán). The implementation of decentralized public policies doesn’t have the same political impact: local state building depends first on history-rooted forms of collective action, then on the preferences of local political elites, and, finally on governors’ style of leadership.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (446 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 429-446

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.