Démocratie(s) à l'épreuve : discours sur l'ennemi intérieur et identité démocratique dans les débats parlementaires français et allemands depuis la fin des années soixante

par Claire-Lise Buis

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Astrid von Busekist et de Ulrich Klaus Preuss.

Soutenue en 2008

à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec Freie Universität Berlin .


  • Résumé

    L’ennemi n’a pas disparu de nos ordres politiques. Alors même que la démocratie libérale se croyait sur la voie du triomphe, que la modernité semblait devoir signer la pacification définitive en même temps que la victoire de la tolérance et du pluralisme, il faut bien constater une persistance intrigante : celle d’une figure de l’Autre conçue comme existentiellement menaçante et potentiellement nuisible, à l’intérieur même de la communauté politique. Les débats parlementaires français et allemands consacrés, depuis la fin des années soixante, à la sécurité intérieure, qu terrorisme et à l'extrémisme politique témoignent de cette persistance. La thèse se donne pour objectif de l'interpréter avec les outils de la pensée politique, en proposant une alternative à l'idée d'anomalie. Loin d'être incongrue, la figure de l'ennemi intérieur peut en effet être considérée comme un élément constitutif de l'identité démocratique. Mise à l’épreuve, elle se révèle et s’affirme non pas malgré mais bien à partir de cette altérité radicale qu’implique le rapport d’inimitié.

  • Titre traduit

    Democracy challenged : discourse on the "ennemy within" and democratic identity in the German and French parliaments since the end of the sixties


  • Résumé

    The enemy has not disappeared from our political systems. Tolerance, pluralism and pacification of relationships should theoretically characterize modern liberal democracies, whose victory was interpreted as “the end of history”. However, there still exists a perception of radical otherness, of an existential threat at the heart of the political community. The debates in the German and the French Parliaments about security, terrorism and extremism since the end of the 1960s shed light on the matter. This doctoral thesis aims to explore this phenomenon with the tools of political theory and suggest the necessity of overcoming the paradox. Far from being a cause for concern, the concept of enmity is essential to understand democratic identity. The challenge of the internal political threat helps reveal and consolidate the very being of democratic politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (704 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 615-663. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.