Les méthodologies de notation souveraine

par Norbert Gaillard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marc Flandreau.

Soutenue en 2008

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les méthodologies de notation souveraine de 1918 à nos jours. Elle est divisée en sept chapitres. Le chapitre 1 présente l'évolution de l'industrie du rating et souligne sa structure oligopolistique. Le chapitre 2montre que la notation souveraine a été particulièrement active au cours des années 1920-30 et depuis les années 1980. Le chapitre 3 passe en revue les définitions et les différents types de ratings. Le chapitre 4 est la première étude portant sur les ratings souverains de l'entre-deux-guerres. Il compare plus spécifiquement les ratings de Moody's pourles périodes 1918-1939 et 1986-2006. Le chapitre 5 compare les ratings souverains de Fitch, Moody's, Poor's et Standard Statistics durant l'entre-deux-guerres. L'objectif de cette analyse est de mesurer la qualité des notes attribuées parles quatre agences en se fondant sur leur capacité à anticiper les défauts. Le chapitre 6 éclaire le récent débat surla procyclicité supposée des règles prudentielles de Bâle II en mesurant l'impact immédiat des deux premières réglementations financières incorporant les ratings des agences de notation sur les rendements des obligationsdomestiques et étrangères cotées à la bourse de New York. Le chapitre 7 analyse les intéractions entre les rendements EMBIG de J. P. Morgan et les ratings souverains de Fitch, Moody's et S&P's pour la période décembre 1993-février 2007afin de démontrer que la prétendue procyclicité des ratings n'est pas avérée.

  • Titre traduit

    Sovereign rating methodologies


  • Résumé

    This dissertation analyzes sovereign rating methodologies since 1918. It is divided into seven chapters. Chapter 1 is a presentation of the evolution of the rating industry and its oligopolistic structure. Chapter 2 shows that sovereign rating was particularly active in the 1920-1930s and in the 1980-2000s. Chapter 3 discusses the different definitionsand types of ratings. Chapter 4 is the first study to investigate sovereign ratings during the interwar decades. It compares Moody's sovereign ratings during 1918-1939 and 1986-2006. Chapter 5 compares Fitch, Moody’s, Poor’s and Standard Statistics sovereign ratings during the interwar years. The objective of chapter 6 is to highlight the debate surrounding the alleged procyclicality of Basel II by assessing the immediate impact of the first two financial regulations incorporating ratings on yields of industrial, public utility, railroad and foreign government bonds quotedon the NYSE. Chapter 7 analyzes the interactions between J. P. Morgan EMBIG spreads and Fitch, Moody’s and S&P’s sovereign ratings for December 1993-February 2007 to show that the alleged procyclical role of ratings is notascertained.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.