Acquisition plurilingue chez un jeune enfant de Vénétie : étude de la fréquence d'usage des langues et des indices pragmatiques lors des interactions familiales

par Anna Ghimenton

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Pierre Chevrot et de Jacqueline Billiez.

Soutenue en 2008

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Multilingual acquisition of a child from Veneto (Italy) : a study of the effects of language usage frequency and of pragmatic cues within family interactions


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le développement langagier d'un enfant de Vénétie (nord-ouest de l'Italie), Francesco, suivi entre 17 et 30 mois. Dans cette région se côtoient quotidiennement l'italien et des variétés dialectales. Nous examinons les patrons des choix langagiers de cet enfant et nous les mettons en relation avec ces mêmes patrons dans la parole qu'il perçoit directement et indirectement de ses interlocuteurs. Deux types de situations constituent ce corpus: des échanges dy-triadiques entre l'enfant et ses parents (15h07, soit 6. 430 énoncés transcrits) et des interactions multipartites entre l'enfant et les membres de sa famille élargie (19h50, soit 12. 084 énoncés transcrits). En prenant appui sur les approches basées sur l'usage (Tomasello, 2003) et le modèle de compétition de MacWhinney (2005), nous tentons d'élucider les processus acquisitionnels concernant les choix de langues dans un contexte où ils sont fortement variables. Trois aspects définissent la spécificité de ce travail: 1/ il a été conduit dans une situation de contact où les variétés des répertoires se répartissent au long d'un continuum et où l'enfant doit apprendre à effectuer des choix codiques appropriés au contexte interactionnel ; 2/ l'exploration des productions dans différents types d'interactions permet de repérer divers modes d'apprentissage (statistique et pragmatique) et, 3/ les résultats documentent les rôles de l'input indirect et des enjeux pragmatiques dans la transmission de variétés minoritaires. Une approche interdisciplinaire permettra d'examiner ces trois points sous un éclairage alliant dialectologie, psycholinguistique et sociolinguistique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (434 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-423

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.