La régulation de la médiatisation de la musique par le dispositif du copyright : le cas des Etats-Unis : 1877-2007

par Vincent Bullich

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Miège.

Soutenue en 2008

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    La question de la propriété intellectuelle est devenue centrale dans l'activité des principales industries culturelles. Les mutations récentes de leur environnement ont rendu prégnante la dimension stratégique des droits sur des contenus désormais massivement multi-médiatisés. Afin de mieux cerner les enjeux contemporains du phénomène, ce travail se propose d'étudier sur la longue durée la structuration légale de la médiatisation de la musique. Pour ce faire, cette recherche considère le cas des Etats-Unis sur la période de 1877 à 2007. Par une analyse des co-déterminations du cadre institutionnel - défini principalement par les lois du copyright - et des stratégies et pratiques des acteurs, il s'agit d'appréhender les conditions historiques de médiatisation et de marchandisation de la musique (principalement sous sa forme enregistrée) et ainsi mettre en évidence l'intrication progressive de ces deux processus. L'approche adoptée est résolument interdisciplinaire mais s'inscrit de façon prépondérante dans une perspective d'économie politique de la culture et de la communication. Elle vise non seulement à mettre en évidence la construction politique des marchés liés à la musique mais également à rapporter la régulation ainsi produite aux capacités d'action et aux rapports de force des acteurs économiques. En outre, la réflexion porte, dans le prolongement des théories de J. Habermas, sur les implications de cette régulation quant à l'action communicationnelle dont la rationalité propre se trouve endiguée, de façon croissante, par les exigences économiques institutionnellement privilégiées.

  • Titre traduit

    The regulation of mediatisation of music by copyright laws : the case of United State of America : 1877-2007


  • Résumé

    Intellectual property has become a key issue for cultural industries. Recent changes in their environment have reinforced the importance of copyrights on contents that are now massively multi-mediatised. In order to have a better understanding of the contemporary challenges connected to this phenomenon, this thesis examines the constitution of the legal context of the mediatisation of music in the United States of America in the period of 1877-2007. Analysing the reciprocal determinations of copyright laws and strategies and practices of agents, the thesis outlines the historical conditions of mediatisation and commodification of (mainly) recorded music and underlines the progressive overlapping of both processes. The approach is resolutely interdisciplinary but draws mainly on the political economy of communication. It aims, on one hand, to underline the political construction of music markets and, on the other hand, to link the regulation with the capabilities and power relationships between economic agents. Furthermore, the analysis is inspired by theories developed by J. Habermas and considers the consequences of such regulation as communicative action subjected to economic goals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (527 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 466-497

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.