La dimension épique de l'oeuvre romanesque de Patrick Chamoiseau ou la saga criolla : de la malgeste des mornes au chant de l'émerveille

par Virginie Jauffred

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Claude Fintz.

Soutenue en 2008

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œepic dimension of Patrcik Chamoiseau literary work or "la saga criolla" : of "la malgeste des mornes " to "un chant de l'émerveille"


  • Résumé

    L' expression " dimension épique" renvoie au problème des fondements de la littérature chamoisienne, mais aussi au travail artistique de l'écrivain. L'un des traits distinctifs du discours littéraire caribéen relève d'une économie de création littéraire et d'une économie d'écriture des textes obéissant à la loi de la réécriture et de l'intertextualité. Les notions de réécriture et d'intertextualité induisent l'image du palimpseste qui doit être interrogée. Elle cristallise, en effet, les tensions entre hétéroge��néité et homogénéité, oubli et mémoire qui travaillent toute écriture intertextuelle. Le palimpseste représente un régime de l'intertextualité privilégiant la continuité et la liaison: l'écriture tisse le fil continu de la tradition, mais aussi il favorise l'innovation et le renouvellement : l'esprit créateur de l'écrivain est mis à contribution. Un travail de recréation s'élabore, dans lequel le mouvement acquiert une place importante: il s'agit d'un mouvement par lequel un texte renouvelle un autre. Dans l'œuvre chamoisienne, cette dynamique a lieu puisque nous assistons à une« réactualisation» de l'épique à la lumière de la réalité antillaise. Notre recherche tend à présenter une approche technique, descriptive, analytique et interprétative de ce qu'est l'épopée selon Patrick Chamoiseau. Elle s'attache alors à étudier les indices scripturaux, langagiers qui nous conduisent sur la voie d'un épique renouvelé. Si des spécificités du héros épique traditionnel sont usitées, elles permettent surtout de constituer une nouvelle figure héroïque épique et de mettre au jour des " Ulysse" antillais. Enfin, si l'aspect général de l'épopée se retrouve c'est pour être en quelque sorte requalifiée et redéfinie. L'épopée, réinvestie par Patrick Chamoiseau, devient une " saga criolla ", " une malgeste des mornes ", " un épique-monde ".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (275 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 234-274

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.