Mécanismes de formation des concepts d'objets : rôle de la perception et de l'action : approche développementale et différentielle

par Solène Kalenine

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Françoise Bonthoux et de Monica Baciu.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Mechanisms of object concept formation : role of perception and action : a developmental and differential approach


  • Résumé

    Nous envisageons que la détection des relations de ressemblance perceptive et des relations contextuelles/fonctionnelles soient toutes deux impliquées dans la formation des concepts d'objets mais de manière variable selon les individus et les catégories d'objets. Chez le jeune enfant de 3-5 ans, la sensibilité aux relations de ressemblance perceptive (spontanée ou induite par apprentissage) favorise la catégorisation surordonnée des objets naturels par rapport aux objets fabriqués. En revanche, une sensibilité aux indices contextuels/fonctionnels ne facilite pas davantage la catégorisation surordonnée des objets fabriqués. A la lumière des théories de la cognition incarnée, nous avons alors testé une nouvelle distinction conceptuelle selon la manipulabilité des objets. A partir de 5 ans, les liens thématiques entre objets (e. G. Bol-tartine) sont en fait plus rapidement détectés pour les objets manipulables que non-manipulables, naturels ou fabriqués. Nous avons ensuite comparé l'effet de l'amorçage par l'action et par le contexte sur la catégorisation des objets manipulables. Dès 7 ans, l'action semble plus faciliter la catégorisation des objets manipulables au niveau de base (e. G. Bol, orange). A l'inverse, le contexte aiderait davantage la catégorisation surordonnée (e. G. Ustensile, fruit). Enfin, une étude par IRMf chez l'adulte a démontré que les liens conceptuels taxonomiques (e. G. Bol-fourchette) activent spécifiquement le système visuel tandis que les liens thématiques (e. G. Bol-tartine) recrutent spécifiquement le système visuo-moteur. Ces résultats appuient les théories de la cognition incarnée et une approche pluraliste du développement conceptuel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172, XII f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 154-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 200143/2008/31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.