Le grand séminaire d'Otélé (1949-1968) dans l'archidiocèse de Yaoundé : les phénomènes d'acculturation du clergé catholique camerounais dans le contexte de la décolonisation et du concile Vatican II

par Armand Alain Mbili

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Éric Vial.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œhigh seminary of Otélé (1949-1968) in the archdiocese of Yaounde : the phenomena of acculturation in the Cameroonian clergy in the context of the decolonization and the council Vatican II.


  • Résumé

    Le sujet choisi se situe à la croisée de l'histoire religieuse, de l'histoire culturelle et sociale, rentrant dans l'histoire des relations et échanges culturels internationaux. Dans notre recherche, nous nous proposons de faire une étude monographique afin que le grand séminaire du Cameroun, Otélé (1949-1968), distant d'une soixantaine de kilomètres de Yaoundé, soit un observatoire pour étudier à travers la formation des futurs prêtres, le passage d'une Église missionnaire à l'émergence d'une Église "africaine" nationale. Ainsi, la période retenue permet de cerner la prise de distances voire des rejets avec l'héritage missionnaire qui avait reproduit un modèle occidental pour privilégier l'enracinement africain tant dans le recrutement des formateurs que par l'invention de nouvelles pastorales. Deux interrogations principales sous-tendent notre recherche. La première concerne la formation des séminaristes camerounais par des "étrangers", d'abord les Bénédictins (1949-1963) puis les Jésuites (1963-1968) avant que la relève ne soit assurée partiellement par des "nationaux". La deuxième porte sur l'acculturation. Comment les candidats au sacerdoce appréciaient-ils l'approche pédagogique, le transfert culturel, d'abord aux méthodes monacales, puis à l'esprit plus diocésain? Cette question nous a amené à traiter des difficultés d'assimilation religieuse et du clivage entre prêtres réguliers formateurs et futurs prêtres séculiers aux objectifs divergents, les premiers obéissant à la règle d'un ordre monastique et les seconds appelés à vivre en paroisse et parmi les laïcs. Dans le même temps, l'accent a été mis sur les évolutions et les changements au cours de cette période influencée par la décolonisation et l'indépendance du Cameroun, qui concernent l'ère bénédictine, et par le concile Vatican II englobant la direction jésuite, faisant émerger l'inculturation, une manière pour les séminaristes de reconquérir et réaffirmer leur identité culturelle.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par l'Harmattan à Paris

D'une Église missionnaire à une Église africaine nationale : l'observatoire du grand séminaire d'Otélé, 1949-1968


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (417 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 367-381

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : D'une Église missionnaire à une Église africaine nationale : l'observatoire du grand séminaire d'Otélé, 1949-1968
  • Dans la collection : Églises d'Afrique
  • Détails : 1 vol. (387 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-296-09516-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [345]-355
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.