Effet des croyances, des normes et des valeurs sur le changement d’attitude : exemple de la planification familiale au Niger

par Fatchima Moussa Mayaki

Thèse de doctorat en Psychologie sociale expérimentale

Sous la direction de Dongo Rémi Kouabenan.

Soutenue en 2008

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    La présente thèse ambitionne d'étudier les facteurs pouvant favoriser, ou au contraire freiner, la promotion de la politique de planification familiale au Niger. Pour ce faire, elle cherche à étudier l'impact des valeurs, croyances et normes en vigueur dans la société nigérienne sur la pratique de la PF, croyances et normes certainement dominées par une très forte présence de l'islam dans ce pays. L'approche principale a été de s'inspirer de la théorie du comportement planifié (TCP, Aizen, 1985) qui offre un modèle de prédiction des comportements fondés sur des variables qui semblent pertinentes pour notre étude. Ainsi, dans une première partie, nous avons cherché à vérifier la valeur prédictive de la pratique de la planification familiale (PF) par le modèle du comportement planifié. Les quatre premières études menées dans des contextes différents et sur des échantillons également différents, montrent que la TCP permet de prédire, mais partiellement, la pratique de la PF. Partiellement, parce que les résultats ne rejoignent pas exactement les conclusions du modèle théorique: certaines variables dont l'effet n'avait pas été anticipé par Aizen (exemple les normes subjectives) en ont tandis que d'autres supposées avoir des effets directs n'en ont pas toujours (contrôle perçu, intention). Dans un second temps, cinq études prenant en compte des variables sociodémographiques (sexe, lieu de résidence, niveau de scolarisation, distance d'un centre de santé) montrent que le modèle de la TCP est sensible à ces variables, dans certains cas plus que dans d'autres. Certaines variables sociodémographiques s'avèrent parfois être de meilleures prédictrices que les variables initiales du modèle. Dans un troisième temps, nous avons voulu, à travers trois études, examiner le rôle des représentations sociales et culturelles (représentation de l'enfant et de la procréation, représentation de l'homme et représentation de la femme) sur la pratique de la planification familiale mais aussi examiner si leur prise en compte permet d'améliorer le pouvoir de prédiction du modèle de la TCP. Les résultats montrent que ces variables ont effectivement un effet sur la pratique de la PF au Niger.


  • Résumé

    The present thesis was aimed at studying the factors likely to favor, - or on the contrary, curb - promotion of family planning policies in Nigeria. Current values, beliefs, and norms in Nigerian society, which are undoubtedly dominated by the strong presence of Islam in this country, are examined in relation to their impact on whether family planning is practiced. The main framework underlying the approach taken here is Aizen's (1985) theory of planned behavior (TPB), which offers a behavior-prediction model based on variables relevant to this study. The first section attempts to verity the power of the TPB model to predict the use of family planning (FP). The first four studies conducted in different contexts and on different samples showed that the TPB is able to predict practice of family planning, but only partially, because the results did not always coincide with the conclusions drawn from the model: some variables not foreseen by Aizen (e. G. , subjective norms) were found to have an impact, while others assumed to be important did not have a direct effect (e. G. , perceived control and intention). The second section presents five studies showing that the TPB is sensitive to various sociodemographic variables (gender, place of residency, years of schooling, distance from a health center), in some cases more than in others. Certain sociodemographic variables sometimes turned out to be better predictors than the initial variables of the model. The third section reports three studies aimed at examining the role of social and cultural representations (representations of notions like "child", "procreation", "man", and "woman") on whether or not family planning will be utilized, and also whether taking such representations into account improves the predictive power of the TPB model. The results indicated that these variables do in fact have an impact on family planning in Nigeria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (303, 71 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.