Le concept de perlocutoire en pragmatique contemporaine

par Kenji Nishi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Denis Vernant.

Soutenue en 2008

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de préciser l'importance de l'acte perlocutoire pour penser la communication en général. Nous abordons tout d'abord des textes de John L. Austin, fondateur de la pragmatique contemporaine, afin de le saisir comme tel surtout dans ses différences avec la pragmatique dite standard formalisée postérieurement par John R. Searle. Il nous se révélera que c'est cet acte qui peut théoriser la communication, car celle-ci est foncièrement asymétrique et marquée par des malentendus éventuels entre des interlocuteurs, ce qui définit précisément le perlocutoire. Après l'avoir ainsi déterminé, nous traiterons des auteurs tels que Jürgen Habermas, Pierre Bourdieu, ou Jacques Derrida. Ils ne sont pas pragmaticiens proprement dit, et leur rapport avec la pragmatique n'est pas nécessairement simple ni favorable, mais leurs explications avec la pragmatique, même leurs critiques, sont indispensables pour nous, dans la mesure où notre tentative consiste à formuler la pragmatique fondée sur l'acte perlocutoire qui est négligé presque entièrement par la pragmatique standard. Cette pragmatique perlocutoire nous permettra de problématiser la communication en général, même la télé-communication qui dépasse largement la communication pratiquée dans une situation de face-à-face. Elle se transformera ainsi en pragmatique pour la télé-communication.

  • Titre traduit

    The perlocutionary act in contemporary communication theories


  • Résumé

    The objective of this study consists in clarifying the importance of the perlocutionary act to think about communication in general. It will begin with an analysis of the texts of John Austin, the founder of speech-act theory, to gain a clear understanding of this act, especially in its difference with the standard theory formalized by John Searle. This understanding will prove that it is this act which can theorize communication, for it is fundamentally asymmetric and characterized by eventual misunderstandings among agents in communication, which precisely defines the perlocutionary act. After determining this act, it will examine the works of Jürgen Habermas, Pierre Bourdieu and Jacques Derrida. Although they are not, strictly speaking, speech-act theorists, and their relation with this theory is never simple or favorable, their arguments, even their criticisms, are indispensable, insofar as our attempt is to propose a speech-act theory based on the perlocutionary act, which has been almost entirely neglected by its standard theory. This perlocutionary-act theory, which is no longer a speech-act theory, will allow us to problematize communication in general, or even tele-communication, which go es well beyond the communication practiced in a face-to-face situation. Speech-act theory will thus transform into a telecommunication-act theory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 262-269. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.