Nouvelle modalité d'analyse des études épidémiologiques des troubles anxieux et dépressifs

par Ondine Pez

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Catherine Blatier et de Viviane Kovess-Masféty.

Soutenue en 2008

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette thèse propose un nouveau mode d'analyse des études épidémiologiques des troubles anxieux et/ou dépressifs, qui consisterait à insister sur les ressources psychologiques susceptibles de protéger de la survenue ou de l'aggravation et donc de réintroduire dans la conception de ces études une approche alternative de prévention. A partir d'une méthodologie rigoureuse sur un échantillon de 500 participants européens nous avons, dans un premier temps, différentié les facteurs de risques des facteurs de protection des troubles anxieux et/ou dépressifs. Contrairement aux résultats présentés dans la littérature, un faible nombre de nos variables sociodémographiques est lié à la présence de ces troubles. Nous avons, dans un second temps, confirmé les répercussions des troubles dépressifs et anxieux, tout en soulignant l'impact important des troubles dépressifs et de la comorbidité sur la santé mentale des individus. Cet impact se traduit par une intense détresse psychologique. Les échelles génériques (MHI-5 et GHQ-12) de la détresse psychologique sont susceptibles d'être utilisées comme détecteur primaire de la présence d'un trouble dépressif et/ou anxieux. Le MHI-5 reste l'instrument le plus performant dans la détection primaire des troubles dépressifs et/ou anxieux. Dans l'éventualité où ces mesures détectent une détresse psychologique, l'utilisation secondaire d'instrument tel que le CIDI-SF est nécessaire afin de diagnostiquer le type de trouble. Finalement, nos résultats confirment l'association entre le sentiment de maîtrise et la présence des troubles dépressifs et/ou anxieux. Il devient possible de considérer le sentiment de maîtrise comme ressource inhérente à la protection des troubles dépressifs et anxieux.


  • Résumé

    The study aim is to propose a complementary lecture of an epidemiological study which insists on psychological resource suitable for protecting the development or the aggravation of depressive and/or anxiety disorders. From rigorous methodology, 500 participants from 4 European countries have been interviewed during their consultation or visit at a primary care service. Firstly, differentiation of depressive and/or anxiety disorders prevalence (SCID-I/NP) risk factors from protective factors have been underlined. Contrary to literature, our study has emphasized a low number of factors linked with these disorders. Secondly, the presence of depressive and/or anxiety disorders is associated with intense psychological distress, assessed by psychological distress scales (GHQ-12 and MHI-5), particularly with comorbidity and depressive disorders. Thirdly, the study assesses the screening utility of both psychological distress scales and both diagnosis instruments, CIDI-SF and CIS-R, for diagnosable depression and anxiety disorders in a general population sample. Both scales and the CIDI-SF perform in detection of these disorders. Because the psychological distress scales are unable to produce precise diagnosis, we recommend the use of these scales and particularly the MHI-5 as a screening instrument which could be linked with the CIDI-SF in order to produce diagnosis. Finally, our study points out the sense of mastery such as a psychological resource susceptible for coping with depressive and/or anxiety disorders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 212-247

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.