L'enseignant en ses objets

par Sylvie Juliers

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pascal Bressoux.

Soutenue en 2008

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Initiée par une question triviale – qu'est-ce que les enseignants de Français Langue Etrangère peuvent bien fabriquer avant d'aller en cours ? – cette thèse vise une meilleure intelligibilité de l'agir enseignant approché, dans l'ordinaire de son exercice effectif, comme une activité technique instrumentée de conception, de fabrication et d'usage d'objets appropriés à un dessein pédagogique. Puisant à un fonds théorique qui articule les apports de la psychologie ergonomique (Rabardel) à ceux de l'anthropologie cognitive située (Theureau), la recherche engage un dispositif empirique déployé en trois moments : des entretiens d'explicitation assurent l'approche exploratoire d'un terrain (le CUEF de Grenoble), sur fond de laquelle est élaboré un questionnaire étendant l'enquête à tous les CUEF hexagonaux ; une expérimentation signe un retour sur le terrain d'origine (six enseignants sont répartis en dyades au sein desquelles chacun, à tour de rôle, est convié à préparer un cours assuré par l'autre). L'analyse des verbalisations provoquées lors de séances dites "de donation" et en autoconfrontation se fonde sur la notion de "signe hexadique" qui permet de discrétiser l'activité des enseignants en unités significatives de leur point de vue intrinsèque et ce, pour mettre en évidence le concours des objets à leur "cours d’action". Outre la révélation du rôle des objets dans les dynamiques de construction cognitive des humains en action, quelques limites propres au courant situationniste sont pointées qui légitiment une double plaidoirie : l'une, pour une théorie de l'action-cognition, certes située, mais bien tempérée ; l'autre, en faveur de sciences de l'éducation "avec objets".

  • Titre traduit

    Teachers in their objects


  • Résumé

    Initiated by a trivial question – what do teachers of French as a foreign language manufacture before going to class? – this thesis aims at an enhanced intelligibility of teacher action, studied, in the ordinary of their effective exercise, as an instrumented technical activity of the design, the making and the use of objects proper to a pedagogical intention. Drawing from theoretical resources that articulate contributions from ergonomic psychology (Rabardel) and from situated cognitive anthropology (Theureau), the investigation entails an empirical device that unfolds in three phases : explicitation interviews guarantee an exploration of the case of the CUEF (Grenoble), which grounds the subsequent elaboration of a questionnaire that extends the study to all University Centres for French Teaching in France ; an experimental study marks the return to the initial case (six teachers form three dyads within which, by taking turns, each teacher is invited to prepare a lesson to be given by the other). The analysis of the verbalisations during so called "donation" sessions and by self-confrontation builds on the notion of the "hexadic sign" which allows discretizing teacher activity into significant units from their intrinsic point of view so as to bring to light the contribution of objects to their "course of action". In addition to revealing the role of objects in the dynamics of cognitive construction of humans in action, some of the limits characteristic of the situationist approach are pointed out that justify a double plea : one, for a theory of action-cognition, which, if indeed situated, should be moderated ; the other, in favour of educational science "with objects".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (355, 339 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-255 (vol.1)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2008/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.