L'emploi de la coercition à l'encontre de l'Iraq depuis la résolution 687 (1991) du Conseil de sécurité de l'ONU et ses effets

par Coralie Hindawi

Thèse de doctorat en Sécurité internationale et défense

Sous la direction de Théodore Christakis et de Theodor Hanf.

Soutenue en 2008

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Pour mieux comprendre le traitement international de l'Iraq depuis la fin de la deuxième guerre du Golfe et l'adoption de la résolution 687 du Conseil de sécurité (3 avril 1991), l'étude pluridisciplinaire ici présentée l'analyse sous l'angle du recours à la coercition et de ses effets. La guerre d’Iraq de mars 2003 apparaît comme le couronnement d'un processus de recours croissant à la coercition à l'encontre de ce pays depuis avril 1991. Dans ce processus, notre étude confirme le rôle moteur joué par les Etats-Unis tout au long de la décennie 1990 ainsi que dans la nouvelle guerre. Mais, en même temps, notre étude fait un rapprochement entre les développements dans le cas iraquien et le contexte plus général de recours croissant à la coercition, notamment militaire, observable sur la scène internationale depuis la fin de la guerre froide. L'analyse met en valeur le rôle de cette approche coercitive pour mieux comprendre l'échec du rétablissement durable de la paix à la suite de la deuxième guerre du Golfe. Au delà, en dépit de ses aspects particuliers et de son caractère extrême, le cas iraquien démontre de manière exemplaire, d'une part, où aboutit l'approche coercitive si elle est poussée à l'extrême face à un régime récalcitrant et, d'autre part, les dangers d’une telle approche pour le pays concerné en particulier et pour les relations internationales et le règlement pacifique des différends en général.

  • Titre traduit

    The use of coercion against Iraq since UN Security Council resolution 687 (1991) and its effects


  • Résumé

    In an attempt to better understand the international policy that has been conducted towards Iraq since the end of the second Gulf War (1991), the focus of this interdisciplinary study has been put on the use of coercion and its effects. Within this context, the invasion of March 2003 appears to be the climax of a lengthy process of increasingly using coercion against Iraq from April 1991. Our study confirms the pivotal role played by the United States both throughout the 1990's as well as in the new war. Indeed, the US was always the driving force behind the choice of coercion. At the same time, it also stresses the link between developments in Iraq and the more general practice since the end of the Cold War of increasingly resorting to coercion, in particular military force, in international relations. This analysis insists on the importance of the coercive approach for understanding what prevented the restoration of a lasting peace after the second Gulf War. Notwithstanding its particularities and its extreme character, the Iraqi case demonstrates well where the coercive approach can lead if carried to its conclusion in the face of a defiant regime. It is also sad evidence of the dangers lurking beneath such an approach, both for the targeted state and its population as well, as for international relations and the peaceful settlement of conflicts in general.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Vingt ans dans l'ombre du chapitre VII : éclairage sur deux décennies de coercition à l'encontre de l'Iraq


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (671 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 503-533

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2008/30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Vingt ans dans l'ombre du chapitre VII : éclairage sur deux décennies de coercition à l'encontre de l'Iraq
  • Dans la collection : Comprendre le Moyen-Orient
  • Détails : 1 vol. (467 p.)
  • ISBN : 978-2-336-29107-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 421-459. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.