Fiabiliser la réutilisation des patrons par une approche orientée complétude, variabilité et généricité des spécifications

par Nicolas Arnaud

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Dominique Rieu.

Soutenue en 2008

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les patrons d'ingénierie ont été introduits afin de capitaliser et de réutiliser des savoirs et savoir-faire. Dans l'ingénierie logicielle, leur usage est aujourd'hui reconnu, à tous les niveaux (analyse, conception,. . . ), comme un gage de qualité. Outre une solution, un patron comporte également de nombreuses informations, en langage naturel, décrivant des contraintes et/ou variantes. Dans cette thèse, nous nous intéressons à l'activité de réutilisation des patrons (que nous appelons « imitation ») d'analyse ou de conception pour lesquels la solution est donnée sous la forme de spécifications orientées objet. L'imitation consiste en une adaptation et une intégration de cette solution par l'ingénieur d'applications qui tiennent compte des autres informations contenues dans le patron. Ainsi, nous dégageons trois axes que nous considérons comme les piliers d'une bonne imitation : la complétude, la variabilité et la généricité des solutions. Nous proposons une nouvelle forme de définition des solutions qui s'appuie sur l'utilisation de plusieurs vues (fonctionnelle, dynamique et statique) ainsi que sur l'utilisation d'un méta-modèle permettant d'une part d'exprimer à partir de la vue fonctionnelle, la variabilité de la solution (fonctionnalités obligatoires, facultatives, optionnelles ou alternatives) et d'autre part d'exprimer l' « essence » de la solution sous la forme de propriétés génériques définissant les bornes des adaptations permises lors de l'imitation. Un processus d'imitation dédié ainsi qu'un premier outillage basé sur l'approche IDM (Ingénierie Dirigée par les Modèles) sont également proposés aux ingénieurs d'applications.


  • Résumé

    Engineering patterns have been introduced in order to capitalize and reuse knowledge and know-how. Nowadays, in software engineering, their use is acknowledged at each step of the process (analysis, design…) as a guarantee of quality. In addition to a solution, a pattern consists also of a lot of information, in natural language, describing constraints and/or variants. In this thesis, we focus on the reuse (that we name “imitation”) of analysis or design patterns, which solution is given as object oriented specifications. An imitation consists of an adaptation and an integration of this solution by the application engineer considering the other information provided by the pattern. Thus, we draw three axis that we consider as pillars for a good imitation: completeness, variability and genericity of solutions. We propose a new way of defining solutions that leans on the use of many views (functional, dynamic and static) along with the use of a metamodel. On the one hand, the metamodel allows expressing, from the functional view, the solution variability (mandatory, facultative, optional or alternative functionalities). On the other hand, it permits expressing the nature of the solution using generic properties defining the bounds of the adaptation admitted for the imitation. A dedicated imitation process and a first tool based on MDE (Model Driven Engineering) are also offered to applications engineers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 74 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS08/GRE1/0143/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS08/GRE1/0143
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.