Structures spatiales et traits biologiques du voisinage de la plante au paysage : le cas des digues restaurées des canaux de dérivation du Rhône

par Julien Pottier

Thèse de doctorat en Environnement. Écologie

Sous la direction de Sandra Lavorel et de Alain Bedecarrats.

Soutenue en 2008

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    The spatial patterning of organisms and the resultant consequences are central questions within the science ofboth pure and applied ecology. Spatial heterogeneity is indeed of primary interest within the field of ecological restoration for both the conception and evaluation of projects. The work that has been developed during this PhD project encompasses a study of spatial patterning set against a background of ecological restoration. The study was carried out with a model study system, within an anthropogenic system: the banks of channels deriving the river Rhône. The links between plant spatial patterns and their biological traits have been analysed in this model system with an underlying aim of understanding their role in both community structuring and functioning within a hierarchical system. This approach is based upon the analysis of spatial patterns &om the plant neighbourhood through to the landscape scale. Ln doing so, this needed to combine concepts and methodological techniques derived &om remote sensing, spatial statistics and functional ecology. The results provided an explanation of the development of spatial pattern of vegetation, at various scales, in interpreting the role ofbiological traits related to endogenous processes and/or plant responses to exogenous factors. A synthesis of the results from this study led to the development of a conceptual model that integrates the role of spatial vegetation pattern, plant traits and their interrelationships in the functioning of plant communities. The results from this work also offer practical management perspectives for the evaluation of restoration projects.

  • Titre traduit

    Spatial patterns and biological traits, scaling from the plant neighbourhood to the landscape : a case study on the banks of the river Rhône


  • Résumé

    La structuration et les effets de l'hétérogénéité spatiale des organismes font l'objet d'un questionnement transversal à l'écologie. Leur prise en compte correspond aussi à une préoccupation grandissante pour la conception et l'évaluation des projets de restauration écologique. Le travail qui a été développé au cours de cette thèse s'inscrit dans ce contexte. Avec comme modèle d'étude un système fortement anthropisé -les digues restaurées des canaux de dérivation du Rhône -les liens unissant la structure spatiale des plantes à leurs traits biologiques ont été analysés, en vue de comprendre leurs rôles dans la structure et le fonctionnement des communautés végétales intégrées au cœur d'un système hiérarchisé. Cette démarche repose sur l'analyse des structures spatiales qui s'étendent du voisinage de la plante au paysage. Dans cette perspective il a été nécessaire de croiser des approche! issues des statistiques spatiales, de l'écologie fonctionnelle et de la télédétection. Les résultats obtenus permettent d'expliquer la genèse de structures spatiales végétales, à diverses échelles, à partir de traits biologiques qui interviennent dans la manifestation de processus endogènes et/ou dans la réponse des plantes à des facteurs exogènes. Une synthèse de cette étude conduit à proposer un modèle conceptuel qui intègre le rôle des structures spatiales végétales, des traits des plantes et de leurs interactions, dans le fonctionnement des communautés végétales. Enfm, les résultats qui ressortent de ce travail ouvrent des perspectives d'application pour l'évaluation et la gestion des projets de restauration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 276 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS08/GRE1/0061/D
  • Bibliothèque :
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS08/GRE1/0061

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 GRE1 0061
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.