External imbalances and capital flows

par Eleni Iliopulos

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Stefano Bosi et de Guido Ascari.

Le président du jury était Guido Cazzavillan.

Le jury était composé de Bertrand Wigniolle.

Les rapporteurs étaient Tommaso Monacelli, Thepthida Sopraseuth.

  • Titre traduit

    Déséquilibres extérieurs et flux de capitaux


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’analyse de la circulation internationale des flux de capitaux, ce dernier terme étant entendu au sens large. Ainsi, on s’intéresse à la fois : i) à la dynamique des flux de capital financier, de la balance des paiements et du taux de change dans les pays industrialisés ; mais également ii) aux flux migratoires – c'est-à-dire aux flux de capital humain - des régions pauvres vers les pays développés, ainsi qu’aux politiques d’immigration.La première partie de cette thèse analyse la dynamique du compte courant et les développements affectant l’accumulation de la dette extérieure. Nous étudions plus spécifiquement la situation des pays industrialisés dont le niveau de dette externe est particulièrement important. Bien que s’appuyant sur le cas d’une petite et d’une grande économie ouverte dans un monde industrialisé, notre approche permet également de décrire certains épisodes d’ajustement dans les pays émergents.Dans les années récentes, le flux de capital humain des pays émergents et des pays en développement vers le monde industriel a augmenté significativement. En effet, comme l’a évoqué le FMI, le vieillissement de la population dans les pays riches continue, ce qui augmente les pressions en faveur de l’immigration. L’importance du débat actuel sur la politique d’immigration a attiré notre attention sur les dynamiques des flux de capital humain des pays pauvres vers le monde industriel. La deuxième partie de cette thèse se focalise donc sur l’immigration et les implications pour les politiques d’immigration des pays de destination.


  • Résumé

    The Thesis focuses on international flows of human and financial capital. More precisely, it addresses two main issues: i) financial capital flows, current account and exchange rate dynamics in industrial countries; ii) human capital flows from poor regions to developed countries and optimal immigration policies.The first chapter of the thesis tracks current account dynamics in small open economies affected by positive demand shocks. This research has provided insights into balance of payments adjustment processes in presence of significant revaluation effects. In light of recent developments in the housing market, the second chapter studies the spillovers deriving from housing and their impact on balance of payments dynamics. The model is set in a DSGE New-Keynesian framework and accounts for both market imperfections and price rigidities. The second part of the thesis focuses on human capital flows and the implications for destination-countries immigration policies. We first analyze selective immigration policies and their implementation through the political voting process. This work shows that in a world where immigrants are characterized by different levels of skills and the implementation of policies entails some costs, it is optimal for the destination country to let at least a minimum amount of both skilled and unskilled immigrants enter the country. This framework has then been modified in the last chapter so as to account for the effects of migration on destination countries’ social programs and fiscal policy. It shows why closing borders is not optimal even if the destination-country policy maker maximizes the welfare of native citizens only.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 330 ILI ext
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.