Suppression et flot elliptique du J/psi les collisions Au+Au à 200 GeV dans la région à mi-rapidité de l'expérience PHENIX

par Ermias Tujuba Atomssa

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Raphaël Granier de Cassagnac.

Soutenue en 2008

à Palaiseau, Ecole polytechnique .


  • Résumé

    Le méson J/psi est considéré comme une sonde privilégiée de la formation du Plasma de Quarks et de Gluons (PQG) lors des collisions d'ions lourds. L'écrantage de la force de couleur a été proposé comme mécanisme de suppression anormale du J/psi dans un milieu déconfiné, au-delà de la suppression normale dans la matière nucléaire ordinaire. Le détecteur PHENIX est, des quatre expériences qui furent installées au démarrage de l'accélérateur RHIC, celle qui a une conception optimale pour la mesure du J/psi : dans les canaux de décroissance en dimuon à rapidité vers l'avant, et en dielectron à mi-rapidié. Le travail présenté ici couvre l'analyse de données prises par les spectromètres à mi-rapidité de PHENIX en collisions Au+Au à 200~GeV. Le facteur de modification nucléaire est mesuré en fonction de la centralité, et ensuite comparé à des estimations de la suppression due à la matière nucléaire froide. Malgré le fait que la suppression observée dans les collisions les plus centrales atteint un facteur plus grand que trois, une majeure partie peut être attribuée aux effets nucléaires froids. D'autre part, la comparaison avec les résultats des mesures effectuées au SPS du CERN et vers l'avant dans PHENIX a conduit \`a la spéculation que la régénération, un mécanisme de production des J/psi par association de quarks c et c-bar non corrélés, pourrait jouer un rôle important dans les collisions d'ion lourds les plus centraux. Le flot elliptique du J/psi en fonction de pT, une autre mesure présentée dans ce travail, est un outil potentiel pour tester le scénario de la régénération. Malgré l'obstacle statistique, la mesure est une démonstration de la faisabilité d'une mesure du flot elliptique dans un environnement à haute multiplicité.

  • Titre traduit

    J/psi suppression and elliptic flow in 200 GeV Au+Au collisions at the mid rapidity region of the PHENIX experiment


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par [CCSD] à Villeurbanne

Suppression et flot elliptique du J/psi les collisions Au+Au à 200 GeV dans la région à mi-rapidité de l'expérience PHENIX

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 180 p.)
  • Annexes : Bibliographie 115 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C1A 120/2008/ATO

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008EPXX0043
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.