L'epicurismo nel De Voluptate di Lorenzo Valla : tra retorica e filosofia

par Silvia Berardi

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jean-Robert Armogathe et de Maria Muccillo.


  • Résumé

    Dans cet étude j’ai essayé d’analyser, en en suivant l’évolution, les moments les plus significatifs de l’appréciation de la pensée épicurienne au début de l’ère moderne, en donnant une attention particulière à ceux qui, aux XVème et XVIème siècles, se sont inspirés de la pensée d’Epicure pour élaborer une éthique humaine, laïque et indépendante de la religion. Cependant, en considération de la grandeur du sujet et de l’importance des auteurs qui peuvent être considérés comme représentants de la nouvelle approche à l’égard du philosophe du Jardin, j’ai jugé opportun focaliser l’attention sur l’auteur qui, plus que d’autres, a opéré une revendication explicite de l’épicurisme au XVème siècle: il s’agit de Lorenzo Valla et de son dialogue De voluptate. L'intention était celle de reconstruire l'histoire de la composition du dialogue, ainsi que d'en analyser les contenus à la lumière du rapport essentiel, qui dans l'œuvre est institué, entre argumentation philosophique et exposition rhétorique; mais histoire du texte, d’un texte qui veut se faire porteur d’une interprétation originale de l’éthique d’Epicure, est au même temps histoire du contexte dans lequel telle œuvre fut conçue. J’ai donc essayé, pas seulement de fournir une lecture exhaustive du dialogue, mais surtout d'en donner raison à la lumière de la nouvelle atmosphère humaniste dans laquelle Valla écrivait, nouvelle atmosphère qui avait permis une réévaluation de la philosophie d'Epicure à différents niveaux et avec différents résultats; réévaluation pas orthodoxe, c’est à dire de la figure historique d'Epicure, mais qui toutefois semble d'extrême intérêt pour la formation de la pensée utilitariste moderne.

  • Titre traduit

    ˜The œEpicureanism in Lorenzo Valla’s De voluptate: rhetoric and philosophy


  • Résumé

    In this study I tried to analyze, following its evolution, the appreciation of the Epicurean thought at the beginning of the modern era, giving particular attention to those who, in the 15th and 16th centuries, were inspired by the thought of Epicurus to elaborate an ethics human and laic. However taking into consideration the importance of the authors who can be considered as representatives of the new approach towards the philosopher of the Garden, I considered opportune to focus the attention on the author who, more than the others, in the 15th century operated an explicit revaluation of the Epicureanism: Lorenzo Valla its dialogue De voluptate. The aim was the analysis of the dialogue composition history, as well as the examination of its contents considered under the light of the essential relationship, established in the work, between philosophy and rhetoric. I hence tried, not only to supply an exhaustive reading of the dialogue, but also to give reason of it considering the new humanistic atmosphere in which Valla wrote, new atmosphere which had allowed a revaluation of the philosophy of Epicurus at different levels and with different results; revaluation not orthodox, that is of the historic figure of Epicurus, but that however seems of extreme interest for the creation of the modern utilitarian thought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-340

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 08.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.