La constitution de la marine hellénique et la force navale de la Grèce (1900-1913)

par Fourakis Panagiotis

Thèse de doctorat en Histoire et stratégie militaires

Sous la direction de Hervé Coutau-Bégarie.

Le jury était composé de Philippe Nivet.


  • Résumé

    La thèse examine la part des centres de prise de décision helléniques dans la constitution de la force navale hellénique de 1900 à 1913 et le rôle primordial de l'enseigne de vaisseau Periklis Argyropoulos, lequel a élaboré la pensée navale hellénique en développant une réflexion théorique consignée dans son Programme naval, et à la mise en œuvre duquel il a pris part. La these souligne l'implication personnelle d'Argyropoulos dans l'achat, en 1909, du croiseur cuirassé Averof, alors le bâtiment le plus moderne en Méditerranée orientale, qui a dominé dans les batailles navales d'Elli, en décembre 1912, et de Lemnos, en janvier 1913, où se sont opposées les flottes turque et hellénique ; elle démontre aussi l'influence de la pensée navale d'Argyropoulos sur la posture offensive de l'amiral Kountouriotis, chef de la division navale de l'Égée et commandant de l'Averof, lors des deux batailles navales mentionnées ; et enfin, elle souligne le tournant idéologique marqué, par rapport à la thèse d'Argyropoulos, que constitue l'abandon du cuirassé au profit de la torpille, que recommande l'Amirauté britannique pour la flotte de guerre hellénique, dans cinq mémorandums du Bureau de la guerre, rédigés entre décembre 1912 et janvier 1913

  • Titre traduit

    The formation of the hellenic navy and the naval power of Greece (1900-1913)


  • Résumé

    The thesis aims to reveal the role of the Hellenic decision makers concerning the constitution of the Hellenic Navy and the Hellenic naval power during the 1900-1913 era. It is worth pointing out that an unknown low rank officer of Hellenic Navy, Sub-lieutenant Periklis Argyropoulos, played a crucial part, both theoretical and practical, towards the direction of Hellenic naval power in the Aegean Sea. Especially, by his “Naval Program of Greece (1907)”, he established the strategic doctrines and tactic movements for Admiral Pavlos Koundouriotis, a fundamental hero of the Balkan Wars (1912-1913) and also contributed the most by using his personal influence to the purchase of the battleship-cruiser “G. Averof” (1910), which proved out to be the predominant factor for the Hellenic naval dominance in the Aegean. However, the thesis focuses also at the strategic thoughts of the Great Powers and especially Great Britain, which estimated quite realistically the Greek triumphs of the Balkan Wars at sea and by a number of secret memorandums in the period between June 1912 and January 1913, revealed her geopolitical desires concerning the future role of Hellenic Navy

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (307 f.-CXI f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury après corrections
  • Annexes : Bibliogr. f. 284-306. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 346 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.