L'Alhambra : le rêve de l'Europe : étude comparée de l'orientalisme en France et en Allemagne au XIXe siècle

par Lorraine Decléty

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Michel Leniaud et de Bruno Klein.

Le jury était composé de Christine Peltre.


  • Résumé

    Ce travail entreprend l'étude de l'architecture orientaliste, genre architectural européen qui plonge ses racines dans l'exotisme du XVIIIe siècle et s'en émancipe au cours du XIXe siècle. La comparaison de ses manifestations architecturales en France et en Allemagne, pays dont les histoires politiques, économique, sociale et plus encore coloniale diffèrent grandement, permet de saisir la sémantique polysémique de ce style. Cette recherche s'efforce de reconstituer, de façon chronologique, les conditions de l'élaboration, les modalités de l'épanouissement de ce style et la diversité des fonctions sociales et symboliques qui lui sont attribués par les contemporains. Pour cela, l'étude des discours discurifs et visuels produits tout au long du XIXe siècle sur l'architecture islamique, source de l'orientalisme, constitue le point de départ du travail. Elle révèle l'existence d'un imaginaire européen de ces architectures étrangères peu à peu dévoilées au public qui marque profondément la définition de l'orientalisme. L'orientalisme apparaît ainsi comme l'association de deux conceptions de l'Orient: un Orient rêvé, fantasmagorique, identique dans les deux pays et se nourrissant des formes de l'Alhambra; et un Orient présent, connu et convoité, étroitement lié à l'impérialisme européen et revêtant des formes distinctes en France et en Allemagne. Ce style s'apparente enfin à un instrument culturel élaboré par différents groupes sociaux (d'abord l'aristocratie puis, de façon croissante la bourgeoisie des deux pays) en réaction aux grandes mutations du siècle

  • Titre traduit

    Alhambra, dream of Europe. Comparative study of orientalism in France and Germany in the 19th century


  • Résumé

    This research aims to examine the orientalist architecture as a european architectural style, which style is rooted in the exotism of the 18th century and has flourished in the 19th century. The comparison of its architectural outputs in France and Germany - countries with very different political, economic, social and colonial histories - allows to capture the polysemic semantics of this style. This thesis endeavours to relate, in a chronological manner, the conditions of development and blooming of this style, as well as the range of its social and symbolic functions that contemporaries have attributed. The starting point of the research looks at the study of discursive and visual discussions about islamic architecture - the foreign architectures, slowly unveiled to the public, which strongly influences and inspires the definition of Orientalism. Therefore, orientalism represents the connection of two conceptions of Orient: a dream orient, fantasmagoric, identical in both countries and shaped by the features of the Alhambra; and a real orient, known and desired, linked to the european imperialism and displaying different characteristics in France and Germany. Finally, this style is a cultural means, elaborated by different social groups first aristocracy, then bourgeoisie in both countries) in response to the century's changes and mutations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (512, 162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 443-482. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 342 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11798
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 342 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.