Le château de Saint-Cloud des Gondi aux Orléans : architecture et décors (1577-1785)

par Michaël Decrossas

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de Guy-Michel Leproux et de Claude Mignot.


  • Résumé

    Longtemps négligé, le rôle des Gondi apparaît comme primordial pour toute l’histoire de Saint-Cloud. Ce sont eux qui donnèrent le tracé général du domaine que l’on retrouve encore aujourd’hui et fixèrent l’implantation des bâtiments. La période de Monsieur reste centrale. Le château construit par Le Pautre subsista malgré les remaniements et les adjonctions jusqu’à sa destruction. L��intervention de l’architecte a été sous-estimée. Il fut l’auteur de l’ensemble, même si quelques libertés ont pu être prises par Girard après sa mort en 1679. Deux grandes campagnes apparaissent. Un premier projet, pour une petite maison, durant les années 1660, pendant laquelle l’architecte, fit en même temps office d’entrepreneur, et put s’appuyer sur une équipe bien constituée qui le suivait sur bon nombre de ses chantiers. Puis, dans les années 1670, à la demande de Monsieur, Le Pautre repensa complètement l’ensemble pour construire un vaste château en U, qui fut achevé par Girard. L’intervention d’Hardouin-Mansart sur le chantier apparaît circonstancielle, liée à des problèmes de distribution que Girard n’avait pas su résoudre. Les sources ne nous ont permis que d’ébaucher le rôle du Régent, mais des travaux furent bien envisagés et parfois menés à son époque, sous la direction d’Oppenord, dont le nom n’avait jamais jusqu’ici été associé à Saint-Cloud : un nouveau salon pour l’aile du Midi, dont subsiste une ébauche d’Antoine Coypel, et la création d’un appartement pour la duchesse d’Orléans au rez-de-chaussée du château. Enfin, le rôle de Contant d’Ivry a pu être précisé. Son intervention ne se borna pas aux jardins et aux cadres de festivités comme le pavillon de La Brosse, mais doit aussi être envisagée pour les appartements du château, la serre, la salle de comédie et le nouveau salon aux décors peints par Pierre

  • Titre traduit

    ˜Theœcastle of Saint-Cloud from Gondi to Orléans : architecture and décors (1577-1785)


  • Résumé

    Neglected during a long time, Gondi’s contribution to Saint-Cloud history seems very important. The general plan and building organization of the castle have been designed by them and are still visible. Monsieur’s time appears essential. The castle, built by Le Pautre, remains unchanged until its destruction in spite of additions and revisions. And Le Pautre’s role as architect has been underestimated. The entire construction has been created by him even if Girard took some liberties after his death in 1679. We can observe two periods during the building of the castle. A first project aims at building a “little house” in the 1660’s. During this period, Le Pautre acts both like architect and contractor. He leans on a well-constituted team accustomed to take part in lots of his works. In the 1670’s, Monsieur asks to Le Pautre to rethink the totality of the construction to build a vast U-shaped castle, ended by Girard. Problems of distribution, unresolved by Girard, explain Hardouin-Mansart’s participation in the construction of the castle. Sources just allow us to outline the Regent’s role. During this period, alteration works have been envisaged and sometimes conducted under the supervision of Oppenord. But, the name of the latter has never been associated to Saint-Cloud until now. A Antoine Coypel’s draft attests to the existence of a new living room for the southward building designed by Oppenord. He creates an apartment for the Duchess of Orléans. Finally, this PhD thesis permits to clarify Contant d’Ivry’s role. Not only he participates in the creation of the gardens and festivities place, as the pavilion of La Brosse but he intervenes for the castle apartments, the glasshouse, the comedy room and the new living room decorated by Pierre

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (374,185 p.-[146] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury mais non autorisée par l'auteur
  • Annexes : Vol. 1, Bibliogr. p. 305-352. Index. Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 336 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.