La question de l'éducation dans les écrits de Nietzsche de 1858 à 1876 : "Deviens celui que tu es"

par Julie Dumonteil

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jacques Le Rider, Gerd Schwerhoof et de Frédéric Barbier.


  • Résumé

    Cette étude a pour but d’analyser la question de l’éducation dans les écrits de jeunesse et de la période bâloise de Nietzsche. Alors qu’il est lycéen, étudiant et professeur, l’éducation est au cœur de ses préoccupations. Dès ses premiers écrits, il en définit les possibilités mais aussi les limites. L’éducation doit permettre aux individus de devenir ceux qu’ils sont. Elle doit offrir la possibilité aux génies de prendre conscience et d’exprimer leurs potentialités. Or l’institution d’éducation allemande et la « pseudo-culture » qu’elle inculque ne permettent pas à son époque de réaliser ses objectifs. C’est pourquoi Nietzsche se livre à une critique acerbe de l’éducation et de la culture de son époque. Il prône face à cela une éducation intempestive qui repose sur une conception inactuelle de la philologie classique et de l’Antiquité. Grecs et Latins pourront ainsi féconder l’esprit moderne pour qu’il crée sa propre culture et devienne réellement celui qu’il est

  • Titre traduit

    ˜The œquestion of education Nietzsche's writings from 1858 to 1876. "Become who you are"


  • Résumé

    This study analyzes the question of education in Nietzsche’s works written in his youth, and during his time in Basel. As a student and a professor, education is a central topic of his writings. Already in his earliest works he explores both its potential and limitations. For him, education should serve culture. Therefore, its highest priority should be to help realize the full potential of the only individuals who are able to lead civilization towards culture: the geniuses. But Nietzsche believes that the German educational system of his time does not accommodate this goal and to the contrary even hinders the geniuses from expressing their potential. Therefore, he advocates a radical departure from the “pseudo-culture” the German educational system proliferates and proposes a view of education based on an untimely approach to classical philology: Greek and Roman Antiquity should inspire the modern geniuses, who in turn would create their own culture and become who they are

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 f.-[6] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 348-366. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 345

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11805
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.