Les fondements théoriques du bombardement stratégique conventionnel dans la réflexion aérienne américaine (1917-1943)

par Serge Gadal

Thèse de doctorat en Histoire militaire contemporaine

Sous la direction de Hervé Coutau-Bégarie et de Jean Klein.


  • Résumé

    Cette thèse traite de l'évolution du concept de bombardement stratégique pendant sa période de formation (1917-1943), tel qu’il ressort notamment des écrits de quatre théoriciens classiques de la puissance aérienne Douhet, Mitchell, Sherman et Seversky, ainsi que d'une institution qui a joué un rôle capital dans le formation de la doctrine américaine, l'Air Corps Tactical School. On y fait appel en priorité aux sources primaires, souvent négligées dans ce domaine. Le premier chapitre de la thèse, essentiellement introductif et théorique, est consacrée à la doctrine contemporaine. Il tente de définir le bombardement stratégique, puis s'intéresse au concept central de centre de gravité ainsi qu'à la notion de supériorité aérienne, condition nécessaire de la frappe desdits centres de gravité. Le second chapitre est ainsi consacré au général italien Giulio Douhet, premier théoricien du bombardement stratégique. On y expose ses thèses, contenue dans son ouvrage principal, La maîtrise de l'Air, avant d'y évoquer son influence sur la doctrine américaine. Le troisième chapitre s'intéresse au brigadier-général William Mitchell, que certains auteurs ont surnommé le "Douhet américain", et que l'on peut considérer à juste titre comme la figure emblématique d'une U. S. Air Force indépendante. L'influence du théoricien italien sur les idées de Mitchell y est discutée de manière approfondie. Le chapitre suivant, le quatrième, traite d'un auteur quasiment oublié, contemporain de Mitchell, le lieutenant-colonel William Sherman. On y évoque son ouvrage, Air Warfare, ainsi que son rôle fondamental dans la création de l'Air Corps Tactical School en 1926. Cette institution fait l'objet du chapitre V de la thèse. On y traite de son rôle dans la formation de la doctrine aérienne américaine de l'entre-deux-guerres et surtout de la théorie du "tissu industriel" et de la tactique du bombardement de précision à haute altitude, fruits de la réflexion de l'ACTS. Le chapitre VI s'intéresse à une application pratique de ces théories : le plan de bombardement stratégique dit AWPD-1 de 1941. Le contexte de la préparation de ce plan est évoqué, ainsi que les plans dérivés qui lui ont succédé, jusqu'à la directive de Casablanca de 1943 qui permit de planifier la Combined Bomber Offensive alliée sur l'Allemagne. Enfin, le dernier chapitre de la thèse traite d'un théoricien du bombardement stratégique dont les idées connurent une grande popularité pendant la Seconde guerre mondiale, mais qui influença assez peu l'armée de l'Air américaine, Alexander de Seversky. Une conclusion met l'accent sur l'influence de Clausewitz chez les théoriciens classiques de l'arme aérienne, ainsi que sur l'alternative que l'on retrouve souvent chez ces derniers entre l'attaque du potentiel militaro-industriel ennemi et celle de la volonté populaire de l'adversaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (389 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 304-318. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 344

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11807
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.