Sécurité multimédia et objets vidéo 3D

par Jihane Bennour Zouaoui

Thèse de doctorat en Signal et images

Sous la direction de Jean-Luc Dugelay.

Soutenue en 2008

à Paris, ENST .


  • Résumé

    Les algorithmes de tatouage d'objets 3D développés à ce jour permettent de protéger un modèle 3D dans la mesure où on a accès aux données 3D suspectes lors du processus d'extraction. Partant de l'observation qu'il est plus facile de mettre main sur une image frauduleuse générée à partir d'un objet 3D que sur les données 3D suspectes elles-mêmes, nous proposons une approche radicalement différente dont le but est de protéger l'utilisation des objets 3D dans des images ou scènes virtuelles. L'idée est de tatouer un objet 3D via sa silhouette apparente et de récupérer la marque des représentations visuelles 2D. Plusieurs tests ont été réalisés dans des environnements variés pour étudier les performances et les limites de cette approche asymétrique 3D/2D. La deuxième partie de la thèse présente une application plus classique du tatouage 3D, à savoir la protection de l'objet 3D lui-même. L'originalité de cet algorithme par rapport aux autres algorithmes de tatouage 3D est l'utilisation de la silhouette pour support de tatouage et l'introduction de la notion de vues caractéristiques. Nous avons aussi pris pour support la silhouette pour enfouir de l'information supplémentaire dans un modèle 3D. A cet effet, un algorithme de tatouage de ligne polygonale aveugle et avec capacité a été proposé. La dernière partie de la thèse nous l'avons consacrée au développement d'un protocole d'évaluation des techniques de tatouage 3D, une problématique importante mais souvent négligée par la communauté de tatouage.

  • Titre traduit

    Multimedia security and 3D video objects


  • Résumé

    In all the published 3D watermarking techniques, users are assumed to access the 3D watermarking datafile to extract/detect the mark. Having observed that in many cases the 3D datafile is not accessible at the extractionstep, we propose a completely different approach. It consists in watermarking 3D objects and retrieving the mark from 2D images or videos having used the 3D synthetic object, thus protecting the visual representation of the object. Several tests are proposed for various environments showing the performance and limits of our asymmetric approach. The second part of the thesis introduces a more classic 3D watermarking application in which both insertion and extraction are performed on the 3D object itself. The originality of this 3D watermarking algorithm is the use of the silhouette to embed the mark, and the introduction of the characteristic views notion. We have also used the silhouette to hide additional information related to the 3D model. For this purpose, we proposed a blind polygonal-line watermarking technique that has capacity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVI-144 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 115 réf. bibliogr. Résumé en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 7.25 BENN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.